Interview

Interview avec Peter A. Wyss: «Qu’autant de monde y ait répondu sur notre sondage sur le CSI m’a agréablement surpris»

La baisse de participation au Championnat suisse individuel (CSI) a incité la Fédération suisse des échecs à lancer un sondage sur son site internet au sujet de cette compétition estivale annuelle comptant pour le titre national. Interrogé par la «RSE», le président central de la FSE, Peter A. Wyss, en présente les principales conclusions et indique quelles mesures seront déjà appliquées au prochain tournoi, du 11 au 19 juillet à Loèche-les-Bains (Loèche-les-Bains). Le CSI, dont Philippe Zarri assurera la direction par intérim, sera présenté en détails dans la «RSE» 2/19. 

«FSE»: 403 membres de la FSE ont répondu au sondage en ligne sur le Championnat suisse individuel, soit 110 de plus que les participants au CSI 2018 à Lenzerheide. Vous attendiez-vous à une participation aussi réjouissante?

Peter A. Wyss (président central de la FSE): Quand nous avons lancé le sondage, nous avions estimé qu’une participation dépassant les 200 serait déjà un grand succès. Qu’autant de monde y ait répondu m’a agréablement surpris. Et c’est le signe que premièrement il était important d’intégrer la base et que, deuxièmement, le CSI est d’une grande importance pour nos membres.

Combien de participants au sondage ont joué l’été dernier à Lenzerheide?

115. Cela signifie que près de 300 parmi les participants au sondage n’étaient pas à Lenzerheide. Et, bien entendu, leur point de vue est d’autant plus important que nous souhaitons les accueillir à l’avenir au CSI.

Les résultats détaillés du sondage ont été diffusés ces jours sur www.swisschess.ch, mais s’il fallait tous les présenter cela dépasserait le cadre de cette interview. Donc, en bref, quelles sont les 5 principales conclusions?

  • - Pour beaucoup: diminution en passant de neuf jours à une semaine de vacances.
  • - Davantage d’espaces pour d’autres activités.
  • - Plus de changements dans les lieux de tournoi.
  • - Des possibilités de logement meilleur marché.
  • - Maintenir le CSI en été.

Lisez l’interview complet dans «RSE» 1/19!

 

Peter A. Wyss, président central de la FSE.