YourSwissChess Forum

Sélection de sujet avec mot-clé

Nouvelle contribution


(commentaires : 0)

Interview du mois avec Nico Georgiadis – «La Suisse doit encore passer au niveau supérieur en densité au niveau des talents»

Nico Georgiadis fait partie des plus jeunes Grands-Maîtres de l’histoire des échecs en Suisse.

beb - Nico Georgiadis fait partie des plus jeunes Grands-Maîtres de l’histoire des échecs en Suisse. L’étudiant en sciences de la communication et des médias, âgé de 22 ans, parle de son passage de joueur d’échecs professionnel, de la lourde charge d’enchaîner directement deux Tournois Grands-Maîtres et de sa prochaine confrontation avec le champion du monde Magnus Carlsen au Festival d’échecs de Bienne.

Quelle(s) personne(s) vous a (ont) le plus marqué? Et au niveau des échecs?

Il y en a plusieurs. D’abord clairement mon père qui, dès le départ, m’a amené aux tournois et a investi beaucoup de temps pour ça. Au niveau des échecs, Beat Züger, Francisco Vallejo Pons, Mihajlo Stojanovic et surtout Artur Jussupov, qui est un excellent entraîneur d’échecs depuis plusieurs années et m’a aussi beaucoup apporté au niveau humain.

Comment expliqueriez-vous cette fascination pour le jeu d’échecs à un non connaisseur?

Chaque partie est différente et il y a chaque fois quelque chose de nouveau et d’unique sur l’échiquier. C’est ce qui me fascine le plus.

Comment êtes-vous arrivé au sport échecs et quel rôle jouent les échecs dans votre vie?

En savoir plus...


(commentaires : 0)

Interview du mois avec Marco Retti : le président d’Echiquier Bruntrutain est venu au sport échecs par son fils

beb - Les festivités pour le 70e anniversaire du Club d’Echiquier Bruntrutain, à Porrentruy, n’ont pas débuté sous les meilleurs auspices. L’open prévu à cette occasion a été annulé par manque d’inscriptions. Mais ce faux-pas ne va en aucun cas décourager son infatigable président Marco Retti, à la tête d’un club dynamique et dont le mouvement juniors fait des envieux loin à la ronde. Il est le prototype de l’adulte venu aux échecs par son enfant brillant et doué, qu’il a longtemps accompagné durant sa carrière. Alors pourquoi ne pas se lancer dans l’organisation du mouvement juniors? Et même profiter des cours suivis par son fils pour progresser soi-même un peu?

Quel rôle jouent les échecs dans votre vie?

Les échecs sont avant tout un loisir pour moi. J’adore jouer des parties rapides en ligne sur internet, mais je déteste jouer le blitz contre une personne. Je pense que cela vient du fait que l’on ne connaît pas l’adversaire. D’ailleurs, je déteste perdre et quelques fois je suis désagréable avec mon adversaire virtuel. Par contre, lorsque je joue une partie contre un adversaire en face de moi, je suis très fair-play. Comme la plupart des joueurs d’échecs.

Comment êtes-vous arrivé aux échecs ?

J’ai connu le jeu d’échecs à l’école lorsque j’avais environ 12 ans. Le professeur nous avait expliqué les règles et ensuite, nous devions jouer des parties. Et là, catastrophe, je perdais presque tous mes matchs ! Comment cela pouvait-il être possible ? Par la suite, je me suis acheté deux livres de poche sur les échecs. Le premier sur les théories de base, et l’autre sur des exercices à résoudre. Je me rappelle avoir mémorisé toutes les ouvertures du livre mais je n’en connaissais pas les idées. Ce qui fait que lorsque je sortais de l’ouverture, j’étais de nouveau confronté à mes connaissances échiquéennes assez faibles. Le temps a passé et le jeu d’échecs m’est complètement sorti de la tête.

En savoir plus...


(commentaires : 1)

Monatsinterview mit IM André Lombard: «Dass Online-Zuschauer bei laufenden Elite-Partien mehr wissen über die aktuelle Stellung als die Akteure, finde ich traurig»

om - Den alten Fahrensmann und fünffachen Schweizer Meister IM André Lombard braucht man eigentlich nicht gross vorzustellen, prägte seine Kohorte doch eine ganze Schachgeneration. Der 67-Jährige über seine Passion, die Vergangenheit und die Zukunft der (Schweizer) Schachwelt.

Wie sind Sie zum Schachsport gekommen und welche Rolle spielt Schach in Ihrem Leben?

Als Zwölfjähriger bat ich meinen Grossvater, mir zu zeigen, wie Schach geht. Das tat er, aber eigentlich hätten er und mein Vater es lieber gesehen, wenn aus mir ein richtig guter Pfadfinder geworden wäre. Letzen Endes war Schach das Mittel, um als Jüngling Erfolg zu haben und weite Reisen unternehmen zu können. 2005 bot Schach mir zudem die Chance zu einem beruflichen Wechsel und Neuanfang, als Geschäftsführer beim Schweizerischen Schachbund und als Schachlehrer.

Welche Personen haben Sie privat und in schachlicher Hinsicht am meisten geprägt?

En savoir plus...


(commentaires : 3)

Monatsinterview mit David Monnier: «Unsere Einführungskurse sind ausgebucht»

beb - David Monnier ist seit deren Gründung 2007 Direktor der Schachschule der Broye (Ecole d’échecs de la Broye/EEB). Dieses Ausbildungszentrum in Payerne zählt aktuell 170 Kursbesucher, davon 150 Junioren. «Und wir haben eine Warteliste für diese Kurse», so der 36-jährige Lehrer.

Die EEB hat einige Talente wie FM Simon Stoeri, seine Schwester WFM Laura Stoeri, Theo Stijve und viele andere Junge hervorgebracht, die it Payerne in der SMM in der Nationalliga B spielen. Sein Rezept, um die Jungen zu behalten? «Wir motivieren sie, Trainer für die Jüngeren zu werden».

Welche Schachfigur spiegelt ihren Charakter am besten wider und weshalb?

Der Bauer. Wenn er gut mit den anderen zusammenarbeitet, wird ihre Struktur stark. Alleine kann er wenig bewirken.

En savoir plus...


(commentaires : 7)

Interview du mois avec David Monnier: «Nos cours d’initiation sont pleins»

beb - David Monnier est directeur de l’Ecole d’échecs de la Broye (EEB) depuis sa fondation en 2007. Ce centre de formation basé à Payerne (VD) compte actuellement 170 élèves, dont 150 juniors. «Et nous avons une liste d’attente pour les cours», relève l’enseignant âgé de 36 ans.

L’EEB a notamment engendré des talents comme le FM Simon Stoeri, sa sœur la WFM Laura Stoeri, Theo Stijve et de nombreux autres jeunes qui jouent avec Payerne en Ligue nationale B en CSE. Sa recette pour conserver les jeunes ? « Nous les encourageons à devenir moniteurs auprès des plus jeunes ».

Quelle pièce d’échecs reflète le mieux votre caractère et pourquoi?

Le pion car c’est lorsqu’il collabore bien avec les autres que leur structure devient forte. Seul il ne peut rien.

En savoir plus...