CSI à Grächen: le GM Yannick Pelletier pour la sixième fois champion suisse – première norme de MI pour Fabian Bänziger

par Bernard Bovigny

Le GM Yannick Pelletier a acquis à Grächen son sixième titre de champion suisse.

beb - Deux résultats décisifs sont tombés très vite, après quelques coups, vendredi matin lors de la 9e ronde des Championnats suisses à Grächen. Le GM Yannick Pelletier (Lux/CH) a assuré son 6e titre de champion suisse – ainsi que la victoire au Tournoi national - en faisant rapidement nul avec les blancs contre le GM Joe Gallagher (Ang/CH). Et le FM Fabian Bänziger (Pfäffikon/SZ) a acquis sa première norme de MI en faisant également un nul rapide avec les blancs contre le GM Andrei Sokolov (Fr).

«Parmi mes six titres, celui-ci a certainement été le plus facile», a commenté Yannick Pelletier, après son triomphe, au vu des nombreux joueurs suisses de pointe absents à Grächen. Le Grand-Maître de 40 ans a même parlé avec ironie d’un «Championnat suisse des joueurs d’échecs retraités». Malgré tout, le Biennois qui vit au Luxembourg, et qui deviendra bientôt papa pour la deuxième fois, a affirmé que cette victoire lui ôtait un grand poids de ses épaules. Car la première moitié de l’année 2017 n’a pas été optimale pour Pelletier.

Mais son départ idéal, en réalisant trois points lors des trois premières rondes, a été l’élément décisif en vue de la conquête du titre. Par ailleurs, il a gagné contre trois jeunes talents issus de la relève: Theo Stijve (Villars-sur-Glâne), le FM Fabian Bänziger (Pfäffikon/SZ) et le FM Davide Arcuti (Lucerne). «Ils ont beaucoup de pratique des échecs en participants aux tournois de la relève, mais le CSI a montré qu’ils ont encore quelque chose à apprendre», lance Yannick Pelletier.

Il a surtout remarqué Fabian Bänziger, qui a encore de bonnes chances de conquérir la médaille de bronze chez les hommes et qui a réalisé sa première norme de MI. Il s’agit d’ailleurs de la deuxième norme acquise à Grächen après celle de WIM assurée déjà la veille par Camille De Seroux. La Genevoise peut même viser une norme de WGM si elle s’impose en dernière ronde face au GM Miso Cebalo (Cro), alors que la WFM Laura Stoeri (Payerne) peut réaliser sa première norme de WIM si elle fait au moins nul contre le MI Bogdan Borsos (Ukr).

 

Nouvel article cet après-midi!

 

Tous les résultats et classements du CSI à Grächen: www.swisschess.ch/sem_2017.html

Les parties des six premiers échiquiers du Tournoi national peuvent être suivies en direct: http://live.chessbase.com/watch/Swiss-Ch-2017/

« Retour