(commentaires : 0)

Le classement ELO blitz et rapide

SRK - Le système Elo utilisé par la Fédération suisse des échecs (FSE) se base sur des formules et un ensemble de règles similaires à celui de la FIDE. Nombre de joueuses et joueurs accordent cependant une importance croissante à l’Elo FIDE au détriment de la liste de classement suisse. De plus, le classement Elo international a une autre particularité: les parties lentes, rapides et blitz sont évaluées séparément. Cette distinction fait sens, car la force du joueur peut varier en fonction de la cadence de jeu.

En savoir plus...


(commentaires : 0)

Standard, rapide et blitz

SRK - Durant plusieurs siècles, aucune limite dans le temps de réflexion n’était imposée aux adversaires dans les parties d’échecs. Il fallut attendre la fin du 19ème siècle et l’introduction des pendules d’échecs pour réglementer la durée des parties. Cet article vous en apprendra plus à ce sujet.

En savoir plus...


(commentaires : 0)

Fischer, Bronstein, Louis XVI & Cie.

SRK - Dans ma jeunesse, toutes les parties se jouaient au moyen de pendules mécaniques à la cadence correspondante (par exemple deux heures pour 40 coups, puis une heure pour 20 coups), ce qui pouvait donner lieu à des parties interminables. Les arbitres devaient alors composer avec des enveloppes d’ajournement et des phases de zeitnot mouvementées en raison de l’obligation de notation. Ces parties ajournées devaient être terminées avant la ronde finale du tournoi, ce qui forçait couramment les arbitres à travailler bien au-delà de minuit le dernier soir.

En savoir plus...


(commentaires : 0)

Pièce touchée, pièce jouée

om - L’une des règles les plus importantes aux échecs dit: pièce touchée, pièce jouée. Dès le moment où l’on touche une pièce, on n’a plus d’autre choix que de la jouer. Cette règle a non seulement pour objectif d’apprendre aux enfants à réfléchir avant d’agir, mais garantit également une visibilité maximale de l’échiquier aux deux joueurs. Ce point est défini dans l’article 4 des règles de la FIDE. Malgré la simplicité de la règle, celle-ci fait souvent l’objet de discussions et de litiges.

En savoir plus...


(commentaires : 0)

Nouveautés dans les règles FIDE 2023

SRK - La Commission des règles de la FIDE a achevé fin 2022 la vérification administrative des règles du jeu d'échecs 2023, adoptées lors de la 93e Assemblée générale de la FIDE (Chennai, Inde) et entrées en vigueur le 1er janvier 2023. Cette version révisée et définitive peut être consultée sur le site de la FIDE (voir handbook.fide.com). La version originale en anglais fait foi. Les modifications les plus importantes se trouvent dans ce article.

En savoir plus...


(commentaires : 3)

Malotru!

om - On appelle les échecs le «jeu des rois», c’est pourquoi il est attendu des joueurs qu’ils adoptent un comportement royal – qu’ils fassent preuve de politesse. Il arrive cependant que les manières et agissements de certains individus à l’échiquier laissent à désirer.

En savoir plus...


(commentaires : 1)

Aye, aye, captain!

om - Les compétitions par équipes sont très appréciées, bien que les échecs soient un sport individuel. Le chef d’équipe – ou capitaine – représente son équipe auprès de la direction du tournoi et des autres équipes. Il a ainsi des droits et devoirs particuliers énumérés dans les « Directives pour capitaines et chefs de délégations » de la FIDE (C. 10), complétées par le règlement de tournoi correspondant (ex. règlement CSE/CSG de la FSE).

 

En savoir plus...


(commentaires : 0)

Standard, rapide et blitz

SRK - Durant plusieurs siècles, aucune limite dans le temps de réflexion n’était imposée aux adversaires dans les parties d’échecs. Il fallut attendre la fin du 19ème siècle et l’introduction des pendules d’échecs pour réglementer la durée des parties. Cet article vous en apprendra plus à ce sujet.

En savoir plus...


(commentaires : 0)

Nouveautés dans les règles FIDE 2023

SRK - La Commission des règles de la FIDE a achevé fin 2022 la vérification administrative des règles du jeu d'échecs 2023, adoptées lors de la 93e Assemblée générale de la FIDE (Chennai, Inde) et entrées en vigueur le 1er janvier 2023. Cette version révisée et définitive peut être consultée sur le site de la FIDE (voir handbook.fide.com). La version originale en anglais fait foi. Les modifications les plus importantes se trouvent dans ce article.

En savoir plus...


(commentaires : 0)

Fischer, Bronstein, Louis XVI & Cie.

SRK - Dans ma jeunesse, toutes les parties se jouaient au moyen de pendules mécaniques à la cadence correspondante (par exemple deux heures pour 40 coups, puis une heure pour 20 coups), ce qui pouvait donner lieu à des parties interminables. Les arbitres devaient alors composer avec des enveloppes d’ajournement et des phases de zeitnot mouvementées en raison de l’obligation de notation. Ces parties ajournées devaient être terminées avant la ronde finale du tournoi, ce qui forçait couramment les arbitres à travailler bien au-delà de minuit le dernier soir.

En savoir plus...


(commentaires : 3)

Malotru!

om - On appelle les échecs le «jeu des rois», c’est pourquoi il est attendu des joueurs qu’ils adoptent un comportement royal – qu’ils fassent preuve de politesse. Il arrive cependant que les manières et agissements de certains individus à l’échiquier laissent à désirer.

En savoir plus...


(commentaires : 0)

Pièce touchée, pièce jouée

om - L’une des règles les plus importantes aux échecs dit: pièce touchée, pièce jouée. Dès le moment où l’on touche une pièce, on n’a plus d’autre choix que de la jouer. Cette règle a non seulement pour objectif d’apprendre aux enfants à réfléchir avant d’agir, mais garantit également une visibilité maximale de l’échiquier aux deux joueurs. Ce point est défini dans l’article 4 des règles de la FIDE. Malgré la simplicité de la règle, celle-ci fait souvent l’objet de discussions et de litiges.

En savoir plus...


(commentaires : 1)

Aye, aye, captain!

om - Les compétitions par équipes sont très appréciées, bien que les échecs soient un sport individuel. Le chef d’équipe – ou capitaine – représente son équipe auprès de la direction du tournoi et des autres équipes. Il a ainsi des droits et devoirs particuliers énumérés dans les « Directives pour capitaines et chefs de délégations » de la FIDE (C. 10), complétées par le règlement de tournoi correspondant (ex. règlement CSE/CSG de la FSE).

 

En savoir plus...