Sorab se retire en 2e ligue – Entlebuch est promu en 1e ligue

par Bernard Bovigny

Markus Räber et son équipe de Tribschen passeront du groupe est au groupe ouest de Ligue nationale B pour la saison de CSE 2019.

beb - Le relégué de Ligue nationale B Sorab Basel descend volontairement en 2e ligue de Championnat suisse par équipes (CSE). La place devenue libre en 1e ligue est attribuée à Entlebuch, qui avait perdu le match de promotion de 2e / 1e ligue sur le score le plus serré (2½:3½ contre Nimzowitsch Zürich II).

La Commission des tournois de la FSE vient de constituer les groupes des ligues supérieures du CSE 2019. La relégation de Mendrisio et St-Gall de Ligue nationale A et la promotion de Schwarz-Weiss Bern II de la 1e ligue ont provoqué un surcroît d’équipes dans le groupe est de Ligue B. C’est pourquoi Lucerne II et Tribschen ont été transférés dans le groupe ouest.

Ligue nationale A

Echallens, Genève, Lucerne, Nyon (néo-promu), Riehen, Soleure (néo-ptomu), Winterthur, Zürich, Réti Zürich, Wollishofen.

Ligue nationale B

Est: Schwarz-Weiss Bern II (néo-promu), St-Gall (relégué), Mendrisio (relégué), Bodan Kreuzlingen, Wettswil, Winterthur II, Zürich II, Gligoric Zürich (néo-promu), Nimzowitsch Zürich (néo-promu), Réti II Zürich.

Ouest: Schwarz-Weiss Bern, Bienne, Court (néo-promu), Lucerne II, Tribschen, Payerne, Riehen II, Therwil, Trubschachen, Vevey.

1e ligue

Est: Glaris (néo-promu), Pfäffikon/ZH, St-Gall II, Wädenswil, Sprengschach Wil/SG, Winterthur III, Réti Zürich III (néo-promu), Wollishofen II (relégué).

Central: Baden (relégué), Brugg (néo-promu), Lenzburg, Lucerne III, Olten, St-Gall III, Winterthur IV (néo-promu), Nimzowitsch Zürich II (néo-promu).

Nord-ouest: Bâle, Berne, Birseck, Entlebuch (néo-promu), Olten II (néo-promu), Echiquier Bruntrutain Porrentruy (néo-promu), Riehen III, Trubschachen II.

Ouest: Echallens II, Fribourg (néo-promu), Genève II, Amateurs Genève, Bois-Gentil Genève, Sion (relégué), Thoune, Valais.

La répartition des groupes dans les ligues inférieures sera publiée dans le courant de décembre sur le site internet de la FSE. Le délai d’inscription pour le CSE est le 15 novembre.


CSE: Gligoric, Nimzowitsch, Schwarz-Weiss II et Court montent en Ligue nationale B – Trois retours et un nouveau dans cette catégorie

par Bernard Bovigny

Le MI Roland Ekström, quadruple champion suisse, a ramené Nimzowitsch en Ligue nationale B.Nimzowitsch zurück in die Nationalliga B.

beb - Les clubs zurichois de Gligoric et Nimzowitsch, ainsi que Schwarz-Weiss Bern II et Court accèdent à la Ligue nationale B en Championnat suisse par équipes (CSE). Pour les trois équipes alémaniques, qui avaient terminé en tête de leur groupe de 1e ligue, il s’agit d’un retour dans cette catégorie de jeu. Pour leur part, les Jurassiens bernois, qui avaient terminé 3e de leur groupe et bénéficié du renoncement de Riehen III, fêtent leur première ascension en Ligue B.

Nimzowitsch a aligné le GM Klaus Bischoff (champion d’Allemagne 2013 et 2015) et le MI Roland Ekström (champion suisse 1988, 1999, 2001 et 2008) aux deux premiers échiquiers. Il n’a laissé aucune chance à Pfäffikon/ZH et a gagné 5½:2½. Alors que Nimzowitsch retourne en Ligue B après deux ans, Pfäffikon, relégué en 1992, devra encore patienter.

C’est aussi sur le score de 5½:2½ que Schwarz-Weiss II s’est imposé dans le derby bernois contre Thoune, relégué en 2012. Le club de la capitale sera le seul en Suisse à compter deux équipes en Ligue B.

Les deux autres matchs de promotion ont été plus serrés. Court, avec ses trois Français titrés, le MI Patrice Lerch, les FM Emmanuel Reinhart et Antoine Flick, a fait match nul contre Genève II, relégué en 1999. IL doit sa promotion aux meilleurs résultats aux premiers échiquiers: 3½ points sur 4. Les Jurassiens bernois avaient renoncé plusieurs fois aux promotions ces dernières années. Mais cette ascension vient maintenant à point nommé pour marquer les festivités de son 80e anniversaire.

C’est également par une victoire étriquée 4½:3½ et lors d’un match longtemps indécis que Gligoric a obtenu sa promotion neuf ans après sa descente en 1e ligue. Les Zurichois ses ont imposé face au relégué de Ligue B de l’an dernier Olten. Les Zurichois, avec le GM serbe Dejan Pikula au premier échiquier, auraient dû être relégués en 1e ligue l’an dernier et ont dû leur repêchage au retrait de Bellinzone.

Glaris (4:2 contre Réti Zürich IV), Winterthur IV (4½:1½ contre Rapperswil-Jona), Nimzowitsch Zürich II (3½:2½ contre Entlebuch), Brugg (4½:1½ contre Spiez), Echiquier Bruntrutain Porrentruy (5:1 contre Crans-Montana) et Fribourg (4:2 contre Mett-Madretsch) montent de 2e en 1e ligue. Tou comme Réti Zürich III et Olten II, directement promus par renoncement de tous leurs adversaires potentiels de 2e ligue.

Détail intéressant: trois équipes de Nimzowitsch ont disputé les promotions et l’ont emporté. Nimzowitsch IV aurait aussi pu disputer les promotions de 3e en 2e ligue, mais il aurait été opposé à Nimzowitsch III. Le match n’a donc pas eu lieu.

Deux promotions de 3e en 2e ligue ne sont pas encire déterminées. Le match entre Baden III et Baar a été renvoyé au 8 novembre en raison de l’Open de Lucerne. Le match joué en semaine entre Freiamt et Zürich IV s’est terminé par le score de 3:3, et le départage par les points d’échiquier donnait aussi égalité. Il n’a pas été possible de rejouer le match en parties rapides en raison de la fermeture de l’établissement. Il a été reporté.

 

1e ligue/ Ligue nationale B

Gligoric Zürich - Olten 4½:3½ (Pikula - B. Kamber 1:0, Zakic - Claverie 1:0, Kügel - Hohler 0:1, Bussard - R. Angst ½:½, Rasovic - Holzhauer ½:½, M. Mikavica - Senn 0:1, Milovanovic - Kupper 1:0, Gordic - O. Angst ½:½).

Nimzowitsch Zürich - Pfäffikon/ZH 5½:2½ (Bischoff - Hugentobler 1:0, Ekström - Künzli 1:0, Bäumer - Huss ½:½, Myers - Gosch ½:½, Ferguson - Wanner ½:½, Toenz - Scheidegger 1:0, Tanner - Mäder ½:½, Alic - Joller ½:½).

Schwarz-Weiss Bern II - Thoune 5½:2½ (Leutwyler - Engelberts 0:1, Curien - Bellmann 1:0, Martin - Roth ½:½, Nazarenus - Meyer 1:0, Dobschat - Künzli 1:0, Rickly - Kalbermatter 1:0, Sa. Schweizer - Eggenberger 1:0, Holzgrewe - Finger 0:1).

Genève II - Court 4:4/13½:22½ Brettpunkte (Landenbergue - Lerch ½:½, Geiser - Reinhart 0:1, P. Delpin - Daeschler 0:1, Kovacevic - Flick 0:1, Delmonico - El-Maïs 1:0, Daverio - Wenger 1:0, Sudan - Unternährer 1:0, Gurtner - L. Gerber ½:½).

 

2e/1e ligue

Glaris - Réti Zürich IV 4:2 (Neuberger - Capraro 1:0, Fuchs - König 1:0, Bürgi - Walpen 0:1, Selinga - Lapp 0:1, Dürst - Oesch 1:0, Kurapova - Amir 1:0).

Rapperswil-Jona - Winterthur IV 1½:4½ (Knaus - C. Gamsa 1:0, Imfeld - Pfleger ½:½, Schönbächler - Bosshard 0:1, Brown - Bürge 0:1, Sidler - Jenny 0:1, Rhyner - L. Gamsa 0:1).

Nimzowitsch Zürich II - Entlebuch 3½:2½ (Stehli - Man. Meier 1:0, Cavaletto - Mar. Meier ½:½, Drechsler - Lampart 1:0, Schwab - Theiler 1:0, Ludin - Andenmatten 0:1, Heinsius - Karlen 0:1).

Brugg - Spiez 4½:1½ (Jakob - Thomann 0:1, Priewasser - Sidler 1:0, Gruner - Trachsel 1:0, Klein - Aegerter ½:½, Eriksen - Bachofner 1:0, Rudolf - Svendsen 1:0).

Echiquier Bruntrutain Porrentruy - Crans-Montana 5:1 (Osberger - Simic 1:0, Hassler - Mircic 0:1, M. Desboeufs - Cimesa 1:0, Staub - Amos 1:0, A. Desboeufs - Pellaton 1:0, I. Retti - Bojkovic 1:0).

Fribourg - Mett-Madretsch 4:2 (Y. Deschenaux - Jovanovic 1:0, Cruceli - Meyer ½:½, Tremp - Mounir ½:½, B. Deschenaux - Rusco 1:0, Edöcs - Frattianni 0:1, Cornée - Gallus 1:0).

Réti Zürich III et Olten II montent directement.

 

3e/2e ligue

St. Gallen IV - Schaffhausen/Munot 5:1. Frauenfeld - Herisau II 4:2. Herrliberg - Cham 5½:½. Stäfa - Baden IV 5:1. Döttingen-Klingnau - March-Höfe 3½:2½. Baden III - Baar reporté au 8 novembre. Freiamt - Zürich IV 3:3 (10½:10½/ parties rapides reportées). Liestal - Oftringen 3½:2½. Münsingen - Fribourg II 4:2. Belp - Langenthal 5½:½. Cercle Valaisan - Echallens IV 3:3 (14:7). Prilly - Grand Echiquier Lausanne II 5:1. – Nimzowitsch Zürich III, Olten III, Grenchen et Neuchâtel II montent directement.

 

4e ligue

Les deux premiers de chaque groupe montent directement: Toggenburg, Flawil II, Illnau-Effretikon II, Schaffhausen/Munot III, Letzi Zürich II, Stäfa II, Teuta Luzern, Altdorf, Baden VI, Neu-Allschwil, Roche Basel II, Brig II, Schwarz-Weiss Bern IV, Romont II, La Chaux-de-Fonds II, Tigran Petrossian Genève, Ecole d’Echecs Genève II, Plainpalais Genève, Cavaliers Fous Genève II. – Döttingen-Klingnau II renonce à la promotion.


Deuxième titre de champion suisse pour Lucerne après celui de 1991 – Genève 2e et Riehen 3e - Mendrisio et St-Gall relégués en Ligue nationale B

par Bernard Bovigny

L‘équipe de Lucerne championne suisse 2018 (de g. à d.): GM Robert Hübner, WFM Lena Georgescu, FM Davide Arcuti, MI Oliver Kurmann (capitaine), GM Noël Studer, MI Valery Atlas, MI Roland Lötscher, FM Roger Gloor.

beb - Le Club d’échecs de Lucerne est devenu champion suisse pour la deuxième fois après son titre de 1991. Lors d’une double ronde finale tendue à Lausanne, l’équipe de Suisse centrale a été la seule parmi les cinq encore en lice pour le titre à remporter ses deux matchs. En 8e ronde, samedi, elle a gagné 7:1 contre Echallens et le lendemain 6½:1½ contre Réti Zürich.

Durant la double ronde, tous les adversaires directs de Lucerne ont laissé des plumes. Riehen et Zürich se sont quittés samedi sur un match nul qui éliminait les Zurichois et compromettait les chances des Bâlois. Winterthur était écarté de toute chance de titre national lors de la même ronde en perdant 2½:5½ contre Genève.

Les Genevois auraient pu devenir pour la cinquième fois champions suisses par leurs propres moyens en gagnant dimanche contre Riehen. Alors qu’ils menaient 3½:1½, ils ont finalement concédé le match nul 4:4. Ils ont été dépassés sur le fil par Lucerne qui termine avec un point et demi individuel d’avance, et terminent au 2e rang. La troisième place du podium est occupée par Riehen. Après sa défaite 3½:4½ dans le derby contre Zürich, Winterthur a dû se contenter d’une décevante 5e place, juste derrière leur adversaire du jour.

L’an dernier, Winterthur avait conquis pour la première fois depuis 36 ans le titre national. Les Lucernois ont attendu 27 ans avant de faire de même. En 2017, ils avaient terminé au 8e rang. Cette année, ils étaient cotés en 5e position parmi les dix équipes de Ligue nationale A et ne faisaient pas partie du cercle des principaux favoris. Le joueur lucernois le plus performant a été le Grand-Maître Noël Studer, nouveau venu dans l’équipe, avec 6 points en 8 parties. Le FM Davide Arcuti, également une nouvelle recrue, a brillé avec l’excellent résultat de 5½ sur 6. Les MI Oliver Kurmann (capitaine), Roland Lötscher et Valery Atlas ont réalisé 5½ sur 9. La WFM Lena Georgescu, membre de l’équipe nationale féminine, a joué une partie et l’a remportée. Quant au Grand-Maître allemand Robert Hübner, qui fêtera dans quelques jours son 70e anniversaire et qui a réalisé 2 points en trois parties, il a été le seul Lucernois présent lors des deux titres nationaux de son équipe.

La lutte contre la relégation a été aussi tendue que celle pour le titre. Alors que St-Gall était déjà fixé sur son sort la veille, à savoir le retour en Ligue nationale B, Mendrisio n’a été relégué qu’au terme de la dernière ronde. Les Tessinois promus en 2016 auraient dû gagner contre l’autre équipe menacée, Echallens, qui comptait 2½ points individuels de plus qu’eux, mais n’ont obtenu que le match nul 4:4. Alors que le score était encore de 4:3 pour Mendrisio, Cédric Pahud a signé contre Alfredo Cacciola la victoire qui a sauvé in extremis les Vaudois. Avec Nyon qui a obtenu sa promotion il y a une semaine, la Romandie comptera l’an prochain, et pour la première fois depuis sept ans, trois équipes dans la plus haute catégorie nationale.

Le meilleur compteur de Ligue nationale A a été le MI Clovis Vernay, avec 7 points en 9 parties. Le Genevois de 29 ans a manqué d’un rien une norme de Grand-Maître: il aurait fallu que ses adversaires aient une moyenne Elo plus élevée de 3,2 points. Les autres joueurs les plus performants ont été le GM Nikita Petrov et le MI Gabriel Gähwiler (Winterthur) avec 6½ sur 8, les GM Yannick Pelletier (Zürich) et Mihajlo Stojanovic (Réti) avec 6½ sur 9, et le GM Markus Ragger (Riehen) avec 6 sur 7.

Aucune norme de MI n’a été atteinte cette saison. Le FM Matthias Gantner (Réti), 30 ans, avait de bonnes chances avant d’entamer la double ronde finale mais n’a pas réalisé le point et demi nécessaire. Après sa victoire en 8e ronde contre le MI Michael Hochstrasser (Wollishofen), il a perdu le lendemain contre le FM Davide Arcuti (Lucerne).

 

Ligue nationale A, 8e ronde

Winterthur - Genève 2½:5½ (Georgiadis - Kryvoruchko ½:½, Harikrishna - Fontaine ½:½, Forster - Sokolov ½:½, Jenni - Petrov 0:1, Gähwiler - Miralles ½:½, Ballmann - Burri ½:½, Kaczmarczyk - Vernay 0:1, Hasenohr - Riff 0:1).

Zürich - Riehen 4:4 (Pelletier - Ragger ½:½, Bauer - Heimann ½:½, Vogt - Renet ½:½, Hug - Breder ½:½, Brunner - Georgiadis ½:½, Mutchnik - Cvitan 0:1, Jon. Rosenthal - Turdyev 1:0, Friedrich - Haag ½:½).

Lucerne - Echallens 7:1 (Hübner - Gheorghiu ½:½, Krämer - Sermier 1:0, Studer - Valles 1:0, Kurmann - Botta 1:0, V. Atlas - Bondar 1:0, Lötscher - Buss ½:½, Gloor - Pahud 1:0, Arcuti - Vianin 1:0).

Wollishofen - Réti Zürich 4:4 (Prusikin - Bogner ½:½, Kessler - Stojanovic 1:0, R. Moor - Gallagher ½:½, O. Moor - Maier 0:1, Gähler - Hoffmann 1:0, Hochstrasser - Gantner 0:1, Kradolfer - Schmid ½:½, Fend - Levrand ½:½).

St-Gall - Mendrisio 2½:5½ (M. Novkovic - Godena ½:½, Potterat - Bellini 0:1, Akermann - Zujev 0:1, J. Novkovic - Patuzzo ½:½, Klings - Sedina ½:½, Salerno - Mantovani ½:½, Schmuki - Salvetti 0:1, Rexhepi - Cacciola ½:½).

 

Ligue nationale A, 9e ronde

Genève - Riehen 4:4 (Kryvoruchko - Heimann ½:½, Fontaine - Ragger 0:1, Vernay - Renet 1:0, Petrov - Cvitan ½:½, Sokolov - Breder ½:½, Riff - Georgiadis ½:½, Miralles - Haag 1:0, Burri - Turdyev 0:1).

Winterthur - Zürich 3½:4½ (Harikrishna - Bauer ½:½, Georgiadis - Pelletier 0:1, Jenni - Vogt ½:½, Forster - Hug ½:½, Kaczmarczyk - Brunner ½:½, Gähwiler - Jon. Rosenthal 1:0, Hasenohr - Grünenwald ½:½, Schiendorfer - Mutchnik 0:1).

Réti - Lucerne 1½:6½ (Gallagher - Studer ½:½, Bogner - Hübner 0:1, Stojanovic - Kurmann ½:½, Maier - Krämer 0:1, Hofmann - Atlas ½:½, Schmid - Lötscher 0:1, Levrand - Gloor 0:1, Gantner - Arcuti 0:1).

Wollishofen – St-Gall 8:0 (R. Moor - M. Novkovic 1:0, Prusikin - Potterat 1:0, Kessler - Akermann 1:0, Gähler - J. Novkovic 1:0, O. Moor - Klings 1:0, Fend - Salerno 1:0, Hochstrasser - Schmuki 1:0, Kradolfer - Rexhepi 1:0).

Mendrisio - Echallens 4:4 (Godena - Colmenares 1:0, Bellini - Sermier ½:½, Patuzzo - Gheorghiu ½:½, Zujev - Botta ½:½, Sedina - Buss 0:1, Mantovani - Bondar ½:½, Salvetti - Valles 1:0, Cacciola - Pahud 0:1).

 

Classement final de LNA après 9 rondes

1.Lucerne 15 (49/ champion suisse). 2. Genève 15 (47½). 3. Riehen 14 (45½). 4. Zürich 13 (41½). 5. Winterthur 11 (43). 6. Réti 9 (38). 7. Wollishofen 7 (35). 8. Echallens 3 (24½). 9. Mendrisio 3 (22/relégué). 10. St-Gallen 0 (14/relégué).

 

Parties de la 8e et 9e ronde

 

Les meilleurs compteurs de LNA

MI Clovis Vernay (Genève) 7 points en 9 parties, GM Nikita Petrov et MI Gabriel Gähwiler (Winterthur) 6½/8, GM Yannick Pelletier (Zürich) et GM Mihajlo Stojanovic (Réti) 6½/9, GM Markus Ragger (Riehen) 6/7, GM Noël Studer (Lucerne), GM Jean-Noël Riff (Genève) et MI Ralph Buss (Echallens) 6/8, GM Florian Jenni, MI Dennis Kaczmarczyk (Winterthur), MI Ioannis Georgiadis (Riehen) et FM Matthias Gantner (Réti) 6/9, FM Davide Arcuti (Lucerne) 5½/6, GM Ognjen Cvitan (Riehen) 5½/7.

 

Bilan individuel des 10 équipes de LNA

Lucerne (13 joueurs engagés): MI Oliver Kurmann 5½/9, MI Roland Lötscher 5½/9, MI Valery Atlas 5½/9, GM Noël Studer 6/8, GM Martin Krämer 5/7, FM Davide Arcuti 5½/6, FM Vincent Riff 3½/5, MI Fabian Bänziger 3/5, MI Georg Fröwis 2½/5, FM Roger Gloor 2½/3, GM Robert Hübner 2/3, FM Enrique Almada 1½/2, WFM Lena Georgescu 1/1.

Genève (12): MI Clovis Vernay 7/9, GM Gilles Mirallès 5/9, GM Andrei Sokolov 4½/9, GM Nikita Petrov 6½/8, GM Jean-Noël Riff 6/8, FM Quentin Burri 5½/8, GM Robert Fontaine 3½/7, GM Juri Kryvoruchko 2½/4, MI Richard Gerber 2/4, MI Alexandre Vuilleumier 3/3, MI Claude Landenbergue 1½/2, MI Hung Fioramonti ½/1.

Riehen (11): MI Ioannis Georgiadis 6/9, MI Dennis Breder 5½/9, GM Olivier Renet 5/9, GM Andreas Heimann 4½/8, GM Markus Ragger 6/7, GM Ognjen Cvitan 5½/7, FM Anvar Turdyev 4/7, Gregor Haag 3½/6, Sebastian Schmidt-Schäffer 3/5, MI Nicolas Brunner 1/3, FM Christian Flückiger 1½/2.

Zürich (11): GM Yannick Pelletier 6½/9, MI Werner Hug 5½/9, GM Christian Bauer 5/9, GM Lothar Vogt 5/9, MI Ilja Mutchnik 4½/9, FM Jonathan Rosenthal 4/8, FM Jörg Grünenwald 4/7, GM Lucas Brunner 4/6, GM Alexandra Kosteniuk 1½/3, FM Norbert Friedrich 1/2, FM Filip Goldstern ½/1.

Winterthur (10): GM Florian Jenni 6/9, MI Dennis Kaczmarczyk 6/9, GM Nico Georgiadis 5½/9, MI Richard Forster 5½/9, MI Gabriel Gähwiler 6½/8, FM Benedict Hasenohr 4/8, MI Martin Ballmann 3½/8, GM Pentala Harikrishna 4/7, FM Emanuel Schiendorfer 1/4, Philipp Balcerak 1/1.

Réti Zürich (13): GM Mihajlo Stojanovic 6½/9, FM Matthias Gantner 6/9, GM Joe Gallagher 5/9, MI Christian Maier 4/9, GM Sebastian Bogner 4½/8, Francesco Antognini 3/6, MI Jevgeni Degtjarev 3/5, Michael Hofmann 2½/5, FM Kaspar Kappeler 1½/5, FM Jonas Wyss 1/2, Christoph Schmid ½/2, Roland Levrand ½/2, Christian Wagner 0/1.

Wollishofen (12): GM Michael Prusikin 5/9, FM Marco Gähler 5/9, MI Luca Kessler 4½/9, MI Michael Hochstrasser 5/8, MI Olivier Moor 4/8, FM Fabian Mäser 2/7, MI Roger Moor 2½/6, Jürgen Fend 3/5, Andreas Umbach 1½/4, Martin Albisetti 1/3, Georg Kradolfer 1½/3, Daniel Good 0/1.

Echallens (11): FM Gabriele Botta 3½/9, Cédric Pahud 3/9, MI Guillaume Sermier 2/9, MI Ralph Buss 6/8, Pascal Vianin 2/8, FM Yevgen Bondar 2½/8, MI Manuel Valles 1½/8, GM Florin Gheorghiu 2½/5, FM Aurelio Colmenares ½/5, André Meylan 1/2, Lindo Duratti 0/1.

Mendrisio (17): MI Renzo Mantovani 3½/9, FM Fabrizio Patuzzo 2½/9, Alfredo Cacciola 1/8, WGM/MI Yelena Sedina 2/7, Oleg Zujev 2/7, MI Emiliano Aranovitch 2/6, MI Fabio Bellini 2½/5, FM Alec Salvetti 3/4, GM Michele Godena 2½/3, Corrado Astengo ½/3, FM Hans Karl 0/2, Pier Paolo Pedrini 0/2, Sergio Cavadini 0/2, MI Paolo Vezzosi ½/1, Giorgio Lundmark 0/1, David Sässeli 0/1, David Camponovo 0/1.

St-Gall (13): MI Milan Novkovic 1½/8, Marc Potterat 1½/8, Christian Salerno 1½/8, WFM Julia Novkovic 1/8, Peter Klings 2/7, Thomas Akermann 1½/7, Elias Giesinger 1½/7, Noah Fecker 1/7, Martin Leutwyler ½/5, Wolfgang Steiger 1/2, Halit Rexhepi ½/2, Roman Schmuki 0/2, Anton Thaler ½/1.

 

Les champions suisses des 10 dernières années

2018 Lucerne

2017 Winterthur

2016 SG Zürich

2015 Genève

2014 Réti Zürich

2013 Réti Zürich

2012 Genève

2011 Réti Zürich

2010 SG Zürich

2009 SG Zürich

 

Les titres nationaux depuis le début du CSE en 1951

SG Zürich: 25

Allschwil: 8

Bienne: 7

Nimzowitsch Zürich: 6

Genève: 4

Berne (Zytglogge): 3

Birseck: 3

Réti Zürich: 3

Winterthur: 3

Bâle: 2

Lucerne: 2

Reichenstein: 1

Mendrisio: 1

 

Rejouer les 80 parties de la double ronde finale de LNA à Lausanne: https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/swiss-team-championship-2018/

 


CSE: Genève peut devenir champion suisse par ses propres moyens – Lucerne à l’affût d’un faux-pas – St-Gall première équipe reléguée

par Bernard Bovigny

C’est dimanche dès 11h à l’Hôtel «Aquatis» à Lausanne que se disputera le titre de champion suisse par équipes.

beb - Genève mène seul le classement de Ligue nationale A du Championnat suisse par équipes (CSE) avec un point d’avance sur Lucerne et Riehen. En dernière ronde dimanche (11h à l’Hôtel Aquatis à Lausanne), les Genevois affrontent Riehen alors que Lucerne en découdra avec Réti Zürich.

Pendant que Genève a infligé un clair 5½:2½ au tenant du titre Winterthur, le co-leader Riehen a laissé un point lors de son match contre Zürich. Les Bâlois glissent à la 3e place car ils ont été dépassés d’un point individuel par Lucerne. Les joueurs de Suisse centrale ont empoté un net succès 7:1 contre Echallens et conservent des réelles chances de titre.

Ils dépendent cependant du résultat entre Genève et Riehen. Il suffit à l’équipe romande de gagner pour assurer la première place. Mais s’ils font match nul ou perdent, Lucerne peut, en cas de victoire nette, devancer ses deux concurrents et devenir champion suisse pour la deuxième fois après 1991.

La lutte contre la relégation est tout aussi tendue que celle pour le titre. Mendrisio a remporté 5½:2½ le duel des sans point contre St-Gall, privé de Noah Fecker et Elias Giesinger qui disputent les Championnats du monde juniors. Les Tessinois rejoignent Echallens. Ces deux équipes disputeront dimanche un duel dont le perdant accompagnera les Saint-Gallois, condamnés à la relégation. Echallens peut toutefois se contenter d’un match nul car il possède 2½ points individuels d’avance.

Ronde décisive de dimanche en direct sur internet

Tous les matchs de la 9e et dernière ronde sont diffusés en direct dimanche dès 11h sur internet:  https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/swiss-team-championship-2018/.

 

Ligue nationale A, 8e ronde

Winterthur - Genève 2½:5½ (Georgiadis - Kryvoruchko ½:½, Harikrishna - Fontaine ½:½, Forster - Sokolov ½:½, Jenni - Petrov 0:1, Gähwiler - Miralles ½:½, Ballmann - Burri ½:½, Kaczmarczyk - Vernay 0:1, Hasenohr - Riff 0:1).

Zürich - Riehen 4:4 (Pelletier - Ragger ½:½, Bauer - Heimann ½:½, Vogt - Renet ½:½, Hug - Breder ½:½, Brunner - Georgiadis ½:½, Mutchnik - Cvitan 0:1, Jon. Rosenthal - Turdyev 1:0, Friedrich - Haag ½:½).

Lucerne - Echallens 7:1 (Hübner - Gheorghiu ½:½, Krämer - Sermier 1:0, Studer - Valles 1:0, Kurmann - Botta 1:0, V. Atlas - Bondar 1:0, Lötscher - Buss ½:½, Gloor - Pahud 1:0, Arcuti - Vianin 1:0).

Wollishofen - Réti Zürich 4:4 (Prusikin - Bogner ½:½, Kessler - Stojanovic 1:0, R. Moor - Gallagher ½:½, O. Moor - Maier 0:1, Gähler - Hoffmann 1:0, Hochstrasser - Gantner 0:1, Kradolfer - Schmid ½:½, Fend - Levrand ½:½).

St-Gall - Mendrisio 2½:5½ (M. Novkovic - Godena ½:½, Potterat - Bellini 0:1, Akermann - Zujew 0:1, J. Novkovic - Patuzzo ½:½, Klings - Sedina ½:½, Salerno - Mantovani ½:½, Schmuki - Salvetti 0:1, Rexhepi - Cacciola ½:½).

 

Classement de Ligue nationale A après 8 rondes

1.Genève 14 (43½). 2. Lucerne 13 (42½). 3. Riehen 13 (41½). 4. Winterthur 11 (39½). 5. Zürich 11 (37). 6. Réti 9 (36½). 7. Wollishofen 5 (27). 8. Echallens 2 (20½). 9. Mendrisio 2 (18). 10. St-Gall 0 (14/ relégué).

 

Les matchs de la 9e ronde de Ligue nationale A de dimanche (11h, Hôtel «Aquatis», Route de Berne 148, Lausanne)

Genève - Riehen

Réti - Lucerne

Winterthur - Zürich

Wollishofen – St-Gall

Mendrisio - Echallens


Double ronde finale de Ligue nationale A ce week-end à Lausanne: la moitié des équipes peuvent remporter le titre – Les 80 parties en direct sur internet!

par Bernard Bovigny

Le FM Matthias Gantner compte 5 sur 7 avec Réti et possède de réelles chances d’obtenir sa deuxième norme de MI.

beb - La lutte pour le titre s’annonce serrée en Championnat suisse par équipes (CSE) de Ligue nationale A lors de la double ronde finale les 27 et 28 octobre à Lausanne. Les cinq équipes de tête (Genève, Riehen, Winterthur, Lucerne et Zürich) ne sont séparées que de deux points. Les 80 parties de ce week-end seront retransmises en direct sur internet.

Genève et Riehen: 12 points; le tenant du titre Winterthur et Lucerne: 11; Zürich: 10. Le programme des matchs, qui fait s’affronter lors des deux dernières rondes le top 4 de la dernière saison, procure encore une fois un final palpitant. L’an dernier, le titre s’était d’ailleurs joué lors de la toute dernière partie (http://www.swisschess.ch/nouvelles/premier-titre-national-pour-winterthur-depuis-1981-largent-pour-zuerich-et-le-bronze-pour-geneve-bodan-et-neuchatel-relegues-en-.html

http://www.swisschess.ch/nouvelles/derniere-ronde-de-ligue-nationale-a-a-regensdorf-le-mi-werner-hug-aurait-pu-reclamer-la-nulle-contre-le-mi-richard-forster.html ).

L’Hôtel Aquatis (Route de Berne 148) accueillera quatre matchs au sommet: Winterthur - Genève et Zürich - Riehen samedi (13h) puis Genève - Riehen et Winterthur - Zürich dimanche (11h). Parmi les équipes de tête, seul Lucerne, qui a terminé 5e l’an dernier, affrontera des équipes moins fortes sur le papier: Echallens (8e) et Réti Zürich (6e). Mais attention, l’an dernier Genève, 5e la saison précédente, se trouvait dans la même situation. Alors que leur chemin n’était plus parsemé d’équipes de tête, l’équipe du bout du lac s’est inclinée 3½:4½ en 8e ronde contre le candidat à la relégation Mendrisio et a manqué le titre national (www.swisschess.ch/nouvelles/id-8e-ronde-de-ligue-nationale-a-a-regensdorf-victoires-de-winterthur-et-zuerich-defaite-surprenante-de-geneve-choc-decisif-dima.html ).

Le MI Oliver Kurmann a-t-il encore en tête la déconvenue des Genevois? Le capitaine des Lucernois se montre en tous cas prudent sur les chances de son équipe: «Nous n’avons plus notre destin entre nos mains. Mais si nous répondons aux attentes et nous appliquons à marquer des points, et si nos adversaires se prennent mutuellement des points, alors le titre national est envisageable. Mais dans tous les cas, nous pouvons jouer sans pression.»

Patrice Delpin, président du leader Genève, ne veut pas encore parler de titre national: «Aucun pronostic n'est possible avec 5 équipes qui peuvent réellement obtenir le titre. Certes, nous avons notre destin en main avec une double victoire, et peut-être que 3 points suffiront si Zurich bat nos adversaires. Mais ce sera difficile!»

Après sa sensationnelle victoire 7:1 contre le champion en titre Winterthur lors de la 7e ronde, Peter Erismann peut se rendre à Lausanne avec confiance. Mais le capitaine de Riehen manifeste un optimisme prudent: «Bien sûr que nous avons de réelles chances de titre. Mais la grande question est de savoir si Genève ou nous-mêmes parviendrons à aller chercher les quatre points.»

Quant à elles, les deux équipes zurichoises se considèrent comme des outsiders. «Après notre nette défaite contre Riehen, nous avons gâché notre bonne position et nous dépendons des autres équipes dans la course au titre», affirme Roman Freuler, capitaine et président de Winterthur. Il n’a cependant pas totalement perdu espoir de conserver le titre: «Nous allons tenter de remporter nos deux matchs, ce qui sera une affaire difficile vu la force de nos adversaires. La situation en tête de classement est très serrée et passionnante, au point que je peux facilement m’imaginer que la lutte connaîtra encore l’un ou l’autre renversement avant que le titre ne soit décidé.»

Le capitaine et président Christian Issler ne croit presque plus aux chances de voir son club de Zürich, qui détient le record de titres nationaux, décrocher la première place: «Après notre inutile défaite contre Genève, nous sommes pratiquement sortis de la course et devrons nous contenter du rôle de ceux qui  contribuent au titre lors des rondes finales», estime-t-il.

Dans l’ombre de la lutte pour le titre, un trio contre la relégation est formé d’Echallens, qui compte deux points, ainsi que Mendrisio et St-Gall, qui n’ont toujours pas le moindre point. De son côté, Wollishofen, avec quatre points, n’aura aucune peine à s’en sortir. Mendrisio affrontera ses deux concurrents directs: Echallens et St-Gall. Echallens en découdra encore avec Lucerne et St-Gall avec Wollishofen.

Le seul joueur qui possède encore des chances de norme de MI est le FM Matthias Gantner. Il est revenu en CSE après une pause de quatre ans. L’Argovien de 30 ans, qui joue avec Réti, se trouvait à l’étranger pour ses études en 2014 à 2017 et signe un retour convaincant en LNA avec 5 points en sept parties. Pour obtenir une norme de MI, Matthias Gantner doit absolument affronter encore un joueur titré, et soit faire 2 sur 2 avec un adversaire coté à au moins 2077 Elo, soit 1½ sur 2 contre une moyenne de 2302 Elo, soit 1 sur 2 contre une moyenne de 2487 Elo.

Son équipe de Réti affronte encore Wollishofen et Lucerne. Il s’agirait de la deuxième norme de MI pour Gantner lors d’un championnat par équipes en l’espace d’une année. Il avait obtenu la première en 2017 en 4NCL en Angleterre.

Le MI Ioannis Georgiadis, qui joue avec Riehen, possède une petite chance de décrocher une norme de GM. Tout comme Gantner, le Grec de 31 ans compte 5 points sur 7. Il devrait affronter deux Grands-Maîtres avec une moyenne Elo de 2596 et remporter les deux parties. Ce qui ne va pas de soi…

Les 80 parties en direct

Grâce à l’initiative de Lindo Duratti, capitaine d’Echallens qui organise la double ronde finale, la lutte pour le titre et celle contre la relégation pourront être suivies en direct sur internet. Les 80 parties seront retransmises sur https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/swiss-team-championship-2018/ .

 

Les matchs de la double ronde finale du 27-28 octobre à Lausanne Hôtel «Aquatis», Route de Berne 148)

8e ronde (samedi 13h): Winterthur - Genève, Zürich - Riehen, Lucerne - Echallens, Wollishofen - Réti, St-Gall - Mendrisio.

9e ronde (dimanche 11h): Genève - Riehen, Winterthur - Zürich, Réti - Lucerne, Wollishofen – St-Gall, Mendrisio - Echallens.

 

Classement de LNA après 7 rondes

1.Genève 12 (38). 2. Riehen 12 (37½). 3. Winterthur 11 (37). 4. Lucerne 11 (35½). 5. Zürich 10 (33). 6. Réti 8 (32½). 7. Wollishofen 4 (23). 8. Echallens 2 (19½). 9. Mendrisio 0 (12½). 10. St-Gall 0 (11½).

 

Les meilleurs compteurs de LNA

GM Mihajlo Stojanovic (Réti) 6 points en 7 parties, GM Florian Jenni et MI Dennis Kaczmarczyk (Winterthur) 5½/7, MI Gabriel Gähwiler (Winterthur), GM Nikita Petrov et FM Quentin Burri (Genève) 5/6, GM Yannick Pelletier (Zürich), GM Nico Georgiadis (Winterthur), MI Clovis Vernay (Genève), MI Ioannis Georgiadis (Riehen) et FM Matthias Gantner (Réti) 5/7, GM Markus Ragger (Riehen) 4½/5, GM Noël Studer (Lucerne), GM Jean-Noël Riff (Genève) et MI Ralph Buss (Echallens) 4½/6, GM Ognjen Cvitan (Riehen) 4/5.

 

Bilan individuel des 10 équipes de LNA

Genève (12 joueurs engagés): MI Clovis Vernay 5/7, GM Andrei Sokolov 3½/7, GM Gilles Mirallès 3½/7, GM Nikita Petrov 5/6, FM Quentin Burri 5/6, GM Jean-Noël Riff 4½/6, GM Robert Fontaine 3/5, MI Richard Gerber 2/4, MI Alexandre Vuilleumier 3/3, GM Juri Kryvoruchko 1½/2, MI Claude Landenbergue 1½/2, MI Hung Fioramonti ½/1.

Riehen (11): MI Ioannis Georgiadis 5/7, GM Olivier Renet 4½/7, MI Dennis Breder 4½/7, GM Andreas Heimann 3½/6, GM Markus Ragger 4½/5, GM Ognjen Cvitan 4/5, FM Anvar Turdyev 3/5, Sebastian Schmidt-Schäffer 3/5, Gregor Haag 3/4, MI Nicolas Brunner 1/3, FM Christian Flückiger 1½/2.

Winterthur (10): GM Florian Jenni 5½/7, MI Dennis Kaczmarczyk 5½/7, GM Nico Georgiadis 5/7, MI Richard Forster 4½/7, MI Martin Ballmann 3/7, MI Gabriel Gähwiler 5/6, FM Benedict Hasenohr 3½/6, GM Pentala Harikrishna 3/5, FM Emanuel Schiendorfer 1/3, Philipp Balcerak 1/1.

Lucerne (13): MI Oliver Kurmann 4/7, MI Valery Atlas 4/7, MI Roland Lötscher 4/7, GM Noël Studer 4½/6, FM Vincent Riff 3½/5, GM Martin Krämer 3/5, IM Fabian Bänziger 3/5, MI Georg Fröwis 2½/5, FM Davide Arcuti 3½/4, FM Enrique Almada 1½/2, WFM Lena Georgescu 1/1, GM Robert Hübner ½/1, FM Roger Gloor ½/1.

Zürich (11): GM Yannick Pelletier 5/7, MI Werner Hug 4½/7, GM Christian Bauer 4/7, GM Lothar Vogt 4/7, MI Ilja Mutchnik 3½/7, FM Jörg Grünenwald 3½/6, FM Jonathan Rosenthal 3/6, GM Lucas Brunner 3/4, GM Alexandra Kosteniuk 1½/3, FM Norbert Friedrich ½/1, FM Filip Goldstern ½/1.

Réti Zürich (11): GM Mihajlo Stojanovic 6/7, FM Matthias Gantner 5/7, GM Joe Gallagher 4/7, MI Christian Maier 3/7, GM Sebastian Bogner 4/6, Francesco Antognini 3/6, IM Jevgeni Degtjarev 3/5, FM Kaspar Kappeler 1½/5, Michael Hofmann 2/3, FM Jonas Wyss 1/2, Christian Wagner 0/1.

Wollishofen (12): GM Michael Prusikin 3½/7, FM Marco Gähler 3/7, MI Luca Kessler 2½/7, FM Fabian Mäser 2/7, MI Michael Hochstrasser 4/6, MI Olivier Moor 3/6, Andreas Umbach 1½/4, MI Roger Moor 1/4, Jürgen Fend 1½/3, Martin Albisetti 1/3, Daniel Good 0/1, Georg Kradolfer 0/1.

Echallens (11): FM Gabriele Botta 3/7, Pascal Vianin 2/7, Cédric Pahud 2/7, MI Guillaume Sermier 1½/7, MI Ralph Buss 4½/6, FM Yevgen Bondar 2/6, MI Manuel Valles 1½/6, FM Aurelio Colmenares ½/4, GM Florin Gheorghiu 1½/3, André Meylan 1/2, Lindo Duratti 0/1.

Mendrisio (17): MI Renzo Mantovani 2½/7, FM Fabrizio Patuzzo 1½/7, MI Emiliano Aranovitch 2/6, Alfredo Cacciola ½/6, WGM/MI Yelena Sedina 1½/5, Oleg Zujev ½/5, MI Fabio Bellini 1/3, Corrado Astengo ½/3, FM Alec Salvetti 1/2, FM Hans Karl 0/2, Pier Paolo Pedrini 0/2, Sergio Cavadini 0/2, GM Michele Godena 1/1, MI Paolo Vezzosi ½/1, Giorgio Lundmark 0/1, David Sässeli 0/1, David Camponovo 0/1.

St-Gall (11): Elias Giesinger 1½/7, Noah Fecker 1/7, Marc Potterat 1½/6, MI Milan Novkovic 1/6, Christian Salerno 1/6, WFM Julia Novkovic ½/6, Thomas Akermann 1½/5, Peter Klings 1½/5, Martin Leutwyler ½/5, Wolfgang Steiger 1/2, Anton Thaler ½/1.

 

Les champions suisses des 10 dernières années

2017 Winterthur

2016 SG Zürich

2015 Genève

2014 Réti Zürich

2013 Réti Zürich

2012 Genève

2011 Réti Zürich

2010 SG Zürich

2009 SG Zürich

2008 SG Zürich

 

Nombre de titres depuis le début du CSE en 1951

SG Zürich: 25

Allschwil: 8

Bienne: 7

Nimzowitsch Zürich: 6

Genève: 4

Berne (Zytglogge): 3

Birseck: 3

Réti Zürich: 3

Winterthur: 3

Bâle: 2

Lucerne: 1

Reichenstein: 1

Mendrisio: 1


CSE: Après Soleure, Nyon monte aussi en Ligue nationale A - Wollishofen II, Baden, Sion et Sorab relégués en 1e ligue

par Bernard Bovigny

Le capitaine Laurent Vilaseca monte pour la première fois avec Nyon en Ligue nationale A.

beb - Après Soleure, assuré dès la 7e ronde de la première place du groupe est de Ligue nationale B, Nyon accède également à la Ligue nationale A en Championnat suisse par équipes (CSE). Pour les Soleurois, il s’agit de la deuxième ascension après 2015, et pour Nyon c’est une première.

Les Vaudois, qui ont fêté leur 100e anniversaire en 2016, avaient entamé la double ronde finale avec deux points d’avance. Ils ont réalisé les trois points nécessaires pour devenir champion de groupe en faisant match nul samedi contre Riehen II et en remportant 5:3 le derby vaudois de dimanche contre Payerne.

Rien n’a été facile pour Nyon, qui était privé de quatre joueurs de pointe lors de la double ronde: le MI Jean Netzer (no 1 de sa liste), FM Claudiu Prunescu (3), Emilien N'Guyen (4) et FM Holger Rasch (5). Ce fut l’occasion de lancer le talent de la relève Dorian Asllani (no 19) au dernier échiquier. Le champion suisse U12 en titre a relevé le défi en faisant matche nul samedi contre le routinier Ruedi Staechelin, médaillé de bronze au championnat suisse seniors, et en gagnant dimanche contre Vivian Rochat.

Trubschachen a remporté ses deux derniers matchs contre Payerne (5:3) et Schwarz-Weiss Bern (5½:2½), mais a dû se contenter de la 2e place avec un point de retard. Le duel direct entre les deux formations de tête, en 5e ronde, s’était terminé par le match nul. Ces deux dernières années, les Emmentalois avaient également terminé au 2e rang, en 2017 derrière Echallens et en 2016 derrière Neuchâtel, chaque fois avec un point de retard.

Sion (retour direct) et Sorab Basel (après deux ans) descendent en 1e ligue. Lors de l’avant-dernière ronde, Sorab avait obtenu un sursis en signant une victoire surprenante 5:3 contre Schwarz-Weiss. Mais le lendemain, les Bâlois gâchaient leurs dernières chances en se présentant à sept joueurs et en perdant 5:3 contre les derniers Sion, qui cèdent même la lanterne rouge à leur adversaire.

Dans le groupe est, Wollishofen II (retour direct) et Baden (après onze saisons) retournent en 1e ligue. Wollishofen II a clairement perdu ses deux derniers matchs (2½:5½ contre Winterthur II et 2:6 dans le derby zurichois décisif contre Réti II). Baden, alors dernier de classement, avait retrouvé l’espoir samedi en gagnant 5:3 contre Zürich II, mais a perdu clairement 2½:5½ le lendemain contre Bodan Kreuzlingen. Après avoir connu sa seule défaite de la saison samedi contre Bodan, Soleure fête sa promotion en s’imposant 6½:1½ en dernière ronde contre Tribschen.

Le meilleur compteur de Ligue nationale B a été le FM David Burnier, de Vevey, avec 7½ sur 9. Les GM Vadim Milov (Schwarz-Weiss) et Sergej Ovsejevitch (Soleure) ont récolté 7 points sur 7, soit un résultat de 100%, tout le FM Holger Rasch (Nyon) avec 5 sur 5.

C’est le prochain week-end, lors de la dernière double ronde finale de LNA. que seront désignées les deux équipes qui remplaceront Soleure et Nyon en Ligue nationale B. Les matchs auront lieu à l’Hôtel «Aquatis», Route de Berne 148 à Lausanne. Le titre national se jouera entre Genève, Riehen, Winterthur, Lucerne et Zürich, séparés de deux point. Les 80 parties seront transmises en direct sur internet: https://chess24.com/en/watch/live-tournaments/swiss-team-championship-2018/.

La présentation en détails de la double ronde finale de LNA se trouvera mardi matin sur le site de la FSE: www.swisschess.ch.

 

Ligue nationale B, est, 8e ronde

Bodan Kreuzlingen - Soleure 4½:3½ (Hommeles - Ovsejevitch 0:1, Kühn - Habibi 1:0, Weindl - Hakimifard 1:0, Wildi - Schwägli ½:½, Schmid - Flückiger ½:½, Knödler - Schiendorfer 1:0, Knaus - Fischer 0:1, Egle - Krebs ½:½).

Wettswil - Lucerne II 2:6 (Huss - Belezky 0:1, Rüetschi - Rusev 0:1, Ph. Aeschbach - Wüest 1:0, Georges - Georgescu ½:½, Kuhn - D. Atlas 0:1, Bieri - Kaufmann 0:1, W. Aeschbach - Forestier ½:½, Heldner - Deuber 0:1).

Réti Zürich II - Tribschen 2½:5½ (Wüthrich - Räber 0:1, Wyss - Kovac 1:0, Meier - Cremer 0:1, Haas - Strauss 1:0, Porras Campo - Gabersek 0:1, Bühler - Lustenberger ½:½, Pfister - Schwander 0:1, Allard - Hoffmann 0:1).

Baden - Zürich II 5:3 (Snuverink - Vucenovic 1:0, Klundt - Goldstern 0:1, Düssel - Csajka 1:0, Bouclainville - Fischer 1:0, Eschholz - Haufler 1:0, Saikrishnan - Patzelt 0:1, Suter - Issler 0:1, Saurer - Kummle 1:0).

Wollishofen II - Winterthur II 2½:5½ (Wyss - Kauch ½:½, Eschmann - Schärer ½:½, Douguet - Gattenlöhner 0:1, Kambor - Kelecevic ½:½, Held - Borner ½:½, Kohli - Zollinger 0:1, Schmidbauer - Jovanovic ½:½, Bous - Schweighoffer 0:1).

 

Ligue nationale B, est, 9e ronde

Soleure - Tribschen 6½:1½ (Habibi - Kovac 1:0, Ovsejevitch - Räber 1:0, Schwägli - Lustenberger 1:0, Flückiger - Schwander 1:0, M. Fischer - L. Fischer ½:½, Krebs - Riedener 1:0, M. Muheim - Herzog ½:½, Meier - Neubert ½:½).

Bodan - Baden 5½:2½ (Kühn - Snuverink ½:½, Hommeles - Klundt ½:½, Wildi - Eschholz ½:½, Weindl - Bouclainville 1:0, Knödler - Rodic 0:1, Plüss - Z’Berg 1:0, Morf - Wilhelm 1:0, Schmid - Valencak 1:0)

Wettswil - Zürich II 4½:3½ (Rüetschi - Friedrich 1:0, Ph. Aeschbach - Vucenovic ½:½, Georges - Goldstern ½:½, Huss - Csajka 1:0, Kuhn - Fischer 0:1, Bieri - Silberring 0:1, Köchli - Issler ½:½, W. Aeschbach - Haufler 1:0).

Winterthur II - Lucerne II 4:4 (Schärer - Belezky ½:½, Gattenlöhner - Rusev 1:0, Kelecevic - Georgescu 0:1, Mäder - Wüest ½:½, Borner - Kaufmann ½:½, Jovanovic - D. Atlas 0:1, Hirzel - Forestier ½:½, Zollinger - Deubelbeiss 1:0).

Réti II - Wollishofen II 6:2 (Wagner - Good 1:0, J. Wyss - Eschmann ½:½, Wüthrich - Th. Wyss ½:½, Kriste - Kambor 1:0, Haas - Held 1:0, Pfister - Schmidbauer 0:1, Mansoor - Kohli 1:0, Bühler - Bous 1:0).

 

Ligue nationale B, est, classement final après 9 rondes

1.Soleure 15 (45/promu). 2. Bodan 12 (38½). 3. Wettswil 10 (38). 4. Lucerne II 9 (41½). 5. Winterthur II 9 (38). 6. Tribschen 9 (36). 7. Zürich II 7 (34½). 8. Réti II 7 (32½). 9. Wollishofen II 6 (27/relégué). 10. Baden 5 (29/ relégué).

 

Ligue nationale B, ouest, 8e ronde

Nyon - Riehen II 4:4 (Ondozi - Flückiger 0:1, Vilaseca - Schwarz ½:½, Guex - Herbrechtsmeier ½:½, Rochat - Rüfenacht 1:0, Ferrier - Pommerehne ½:½, Michaud - Schwierskott ½:½, Reynolds - Erismann ½:½, Asllani - R. Staechelin ½:½).

Trubschachen - Payerne 5:3 (Kaenel - N. Grandadam 1:0, Filipovic - S. Stoeri 1:0, Milosevic - Zarri 0:1, Adler - Duruz 1:0, Becker - Hofmann 1:0, Simon - Schneuwly 0:1, Haldemann - Overney 0:1, Lipecki - Rochat 1:0).

Sorab Basel - Schwarz-Weiss Bern 5:3 (Bojic - Salzgeber 1:0, Scherer - Klauser 0:1, Grbic - Nazarenus 1:0, Budisin - Curien ½:½, D. Matovic - Sa. Schweizer 1:0, Vuksanovic - Papakonstantinou ½:½, Hänggi - Rickly 1:0, Jovanovic - Turkmani 0:1).

Vevey - Therwil 4½:3½ (Burnier - Jud 1:0, Lamoureux - Schröter 0:1, Kolly - Lo Presti 1:0, Jacot - Faraone 0:1, Pomini - Koller 0:1, Chervet - Gautier 1:0, Gaier - Haag ½:½, Besson 1:0 f.).

Bienne – Sion 5:3 (Georg - Rappaz 1:0, Kudryavtsev - Emery ½:½, Lienhard - Morand ½:½, Lucca - Popescu 1:0, Wiesmann - Paladini 0:1, Rohrer - C. Philippoz 1:0, Bürki - Riand 0:1, De Jonckheere - Roduit 1:0).

 

Ligue nationale B, ouest, 9e ronde

Payerne - Nyon 3:5 (S. Stoeri - Ondozi ½:½, Duruz - Vilaseca ½:½, Zarri - Guex ½:½, Megret - Michaud 0:1, Hofmann - Schweitzer ½:½, Overney - Ferrier 0:1, Bonferroni - Reynolds 1:0, Rochat - Asllani 0:1).

Schwarz-Weiss - Trubschachen 2½:5½ (Klauser - Kaenel 1:0, Curien - Filipovic 0:1, Salzgeber - Milosevic ½:½, Papakonstantinou - Adler 0:1, Nazarenus - Becker 0:1, Leutwyler - Simon 0:1, Dietiker - Ramseyer 1:0, Rickly - G. Heinatz 0:1).

Riehen II - Vevey 3½:4½ (Herbrechtsmeier - Jacot ½:½, Metz - Burnier 0:1, Werner - Gaier 1:0, Schwarz - Pomini 0:1, Wirz - Zuodar ½:½, Erismann - Bigler ½:½, R. Staechelin - Besson 1:0, Ditzler - Chervet 0:1).

Sion - Sorab 5:3 (Terreaux 1:0 f., Emery - Grbic ½:½, Rappaz - Bojic 0:1, Morand - Budisin 0:1, Paladini - Hänggi 1:0, Popescu - Vuksanovic ½:½, Roduit - Jovanovic 1:0, Riand - L. Stankovic 1:0).

Therwil - Bienne 6:2 (Pfrommer - Lienhard 1:0, Faraone - Kudryavtsev 0:1, Häner - Georg ½:½, Jud - Lucca 1:0, Schröter - Wiesmann 1:0, Grünberger - Rohrer 1:0, Waldmeier - Bürki ½:½, Müller - Bracher 1:0).

 

Ligue nationale B, ouest, classement final après 9 rondes

1.Nyon 16 (47/promu). 2. Trubschachen 15 (44½). 3. Riehen II 13 (42½). 4. Vevey 11 (38½). 5. Payerne 9 (38). 6. Schwarz-Weiss 9 (35½). 7. Therwil 6 (35). 8. Bienne 5 (27½). 9. Sion 3 (27/relégué). 10. Sorab 3 (24½/relégué).

 

Les meilleurs compteurs de LNB

FM David Burnier (Vevey) 7½ points en 9 parties, GM Vadim Milov (Schwarz-Weiss) et GM Sergej Ovsejevitch (Soleure) 7/7, Olaf Schweitzer (Nyon) 6½/7, MI Alexander Belezky (Lucerne II) 6½/8, WIM Gundula Heinatz (Trubschachen) 6/7, FM Filip Goldstern (Zürich II) 5½/7, FM Holger Rasch (Nyon) 5/5, David Ferrier (Nyon) 5/6.

 

Appariements définitifs des matchs de promotion (29 octobre – 3 novembre)

1e ligue/ Ligue nationale B: Gligoric Zürich - Olten, Nimzowitsch Zürich - Pfäffikon/ZH, Schwarz-Weiss Bern II - Thun, Genève II - Court.

2e/1e ligue: Glarus - Réti Zürich IV, Rapperswil-Jona - Winterthur IV, Nimzowitsch Zürich II - Entlebuch, Brugg - Spiez, Echiquier Bruntrutain Porrentruy - Crans-Montana, Fribourg - Mett-Madretsch. – Réti Zürich III et Olten II montent directement.

3e/2e ligue: St. Gallen IV - Schaffhausen/Munot, Frauenfeld - Herisau II, Herrliberg - Cham, Stäfa - Baden IV, Döttingen-Klingnau - March-Höfe, Baden III - Baar, Freiamt - Zürich IV, Liestal - Oftringen, Münsingen - Fribourg II, Belp - Langenthal, Cavaliers Fous Genève - Grenchen, Cercle Valaisan - Echallens IV, Prilly - Grand Echiquier Lausanne II. – Nimzowitsch Zürich III, Olten III et Neuchâtel II montent directement.

Promus de 4e en 3e ligue (les deux premiers de chaque groupe montent directement): Toggenburg, Flawil II, Illnau-Effretikon II, Schaffhausen/Munot II, Letzi Zürich II, Stäfa II, Teuta Luzern, Altdorf, Baden VI, Döttingen-Klingnau II, Neu-Allschwil, Roche Basel II, Brig II, Schwarz-Weiss Bern IV, Romont II, La Chaux-de-Fonds II, Tigran Petrossian Genève, Ecole d’Echecs Genève, Plainpalais Genève, Cavaliers Fous Genève II.

 

Matchs de la double ronde finale de Ligue nationale A du 27/28 Octobre à Lausanne (Hôtel «Aquatis», Route de Berne 148)

8e ronde (samedi 13h): Winterthur - Genève, Zürich - Riehen, Lucerne - Echallens, Wollishofen - Réti, St-Gall - Mendrisio.

9e ronde (dimanche 11h): Genève - Riehen, Winterthur - Zürich, Réti - Lucerne, Wollishofen – St-Gall, Mendrisio - Echallens.

 

Classement de Ligue nationale après 7 rondes:

1. Genève 12 (38). 2. Riehen 12 (37½). 3. Winterthur 11 (37). 4. Lucerne 11 (35½). 5. Zürich 10 (33). 6. Réti 8 (32½). 7. Wollishofen 4 (23). 8. Echallens 2 (19½). 9. Mendrisio 0 (12½). 10. St-Gall 0 (11½).


CSE: Riehen crée la sensation en gagnant 7:1 contre le champion en titre Winterthur – Genève prend la tête après sa victoire 5:3 contre Zürich – Premiers points pour le néo-promu Echallens

par Bernard Bovigny

Le GM Olivier Renet a participé à la victoire cinglante de Riehen contre Winterthur.

beb - L’équipe de Riehen est la grande vainqueur de la première des deux doubles rondes de Ligue nationale A en Championnat suisse par équipes (CSE). Les Bâlois ont été les seuls à remporter leurs deux matchs. Le lendemain de leur victoire logique 5½:2½ contre le néo-promu Echallens, les Bâlois ont réalisé un des résultats les plus impressionnants de LNA de ces dernières années. Ils ont remporté le choc au sommet contre le leader et champion en titre Winterthur sur le score sans appel de 7:1.

Seul le Grand-Maître indien Pentala Harikrishna (au premier échiquier contre le GM Andreas Heimann) et le FM Emanuel Schiendorfer (au septième échiquier contre Sebastian Schmidt-Schäffer) ont fait match nul. Les six autres parties ont tourné à l’avantage de Riehen. «Pourtant la situation ne paraissait pas si mauvaise, mais en zeitnot plusieurs parties ont tourné à l’avantage de Riehen», a affirmé le président et coach de Winterthur Roman Freuler.

Alors que Winterthur glisse au 3e rang, c’est Genève qui se rendra à la double ronde finale du 27-28 octobre à Lausanne (Hôtel «Aquatis») dans le costume de leader. Mais les joueurs du bout du lac comptent qu’un demi-point individuel d’avance sur Riehen.

Les Genevois ont été, avec Riehen, les principaux bénéficiaires de cette double ronde en restant invaincus contre deux prétendants au titre. Au terme d’un match passionnant, ils ont d’abord partagé l’enjeu avec Lucerne dans un match où six parties se sont terminées par la nulle. Seuls le MI Nikita Petrov (au premier échiquier contre le GM Martin Krämer) pour Genève et le GM Noël Studer (au deuxième échiquier contre le MI Clovis Vernay) pour Lucerne ont signé une victoire. Puis les Genevois ont gagné 5:3 contre le détenteur de titres de champion suisse, Zürich. Le match a également été marqué par six parties nulles, alors que les deux autres ont tourné à leur avantage grâce au GM Juri Kryvoruchko (au premier échiquier contre le GM Christian Bauer) et au FM Quentin Burri (au dernier échiquier contre le FM Jonathan Rosenthal). Zürich compte maintenant deux points de retard sur Genève et Riehen, alors que Winterthur et Lucerne possèdent un point de retard sur le duo de tête. Quatre affrontements directs dans la lutte pour le titre auront lieu lors de la double ronde finale: Winterthur - Genève et Zürich - Riehen (8e ronde), puis Winterthur - Zürich et Genève - Riehen (9e). Lucerne se frottera par contre à deux équipes de la deuxième partie du classement, Echallens et Réti.

Echallens a réalisé ses premiers points. Les Vaudois se sont imposés 5:3 lors du duel des mal classés contre St-Gall au terme d’une lutte acharnée de plus de sept heures. La veille, Wollishofen avait également récolté deux points importants en vue de la lutte contre la relégation en gagnant 5½:2½ contre Mendrisio. Les Tessinois n’ont toujours pas engrangé le moindre point, tout comme St-Gall.

Au niveau individuel, le plus grand vainqueur de cette double ronde a été Mihajlo Stojanovic. Le GM serbe qui joue pour Réti Zürich a réalisé un exploit en gagnant avec les noirs contre le GM indien Pentala Harikrishna (2743 Elo/ no 19 mondial), qui a 245 Elo de plus que lui. Le lendemain, il récidivait contre le FM Fabrizio Patuzzo et prenait la tête du classement des compteurs de LNA avec 6 points sur 7.

Dans le groupe est de Ligue nationale B, Soleure a réalisé un grand pas vers la promotion. Le leader a gagné, certes avec peine, contre Lucerne II sur le score de 4½:3½, et a profité du net faux pas de son poursuivant direct Wettswil, défait 1½:6½ par Winterthur. Les Soleurois possèdent trois points d’avance sur le deuxième. Tout comme Winterthur II, Tribschen, vainqueur 4½:3½ de Zürich II, a pris un peu de distance avec la zone de relégation. Les deux dernières places sont occupées par Lucerne II et Baden, qui s’est déplacé avec six joueurs et a perdu 2½:5½ contre le néo-promu Wollishofen II.

Dans le groupe ouest de LNB, Nyon est devenu seul leader après sa victoire 6:2 contre le néo-promu Sion, car Trubschachen a lâché un point d’équipe contre Vevey. Après le décès tragique de leur leader, le MI Lorenz Drabke, les Emmentalois ont renoncé à le remplacer par un autre joueur étranger. Schwarz-Weiss Bern (victoire 5:3 contre Therwil) compte deux points de retard sur Nyon et peut encore viser la promotion. Comme le duel des mal lotis entre Sorab Basel et Bienne n’a pas donné de vainqueur, la lutte contre la relégation demeure passionnante. Quatre équipes se trouvent encore en danger: Bienne (2 points), Therwil (2), Sion (1) et Sorab (1).

En 1e ligue, deux équipes sont déjà assurées d’être championnes de groupe: Nimzowitsch Zürich (central) et Genève II (ouest). Elles possèdent en effet trois points d’avance sur leurs plus proches poursuivants.

Nimzowitsch s’est imposé 6:2 dans le derby contre Zürich III en alignant un joueur surprenant. Son premier échiquier était occupé pour la première fois par le GM Klaus Bischoff. Coté à 2505 Elo, le joueur de 57 ans a été champion d’Allemagne en 2013 et 2015, après avoir remporté plusieurs fois le titre de champion allemand de blitz et d’échecs rapides. En 2016, il faisait partie de l’équipe allemande des plus de 50 ans qui a remporté l’or au Championnat du monde par équipes à Radebeul. Avec également le MI Roland Ekström, multiple champion suisse, qui n’a pas été aligné contre Zürich III, Nimzowitsch possède au moins deux joueurs de pointe.

Gligoric dans le groupe est, est également qualifié pour le match de promotion. Privés du GM Dejan Pikula, les Zurichois ont pourtant concédé leur première défaite de la saison contre les troisièmes Pfäffikon/ZH (3½:4½), mais ils conservent leur place de leader et sont assurés de terminer à un des deux premiers rangs. Le deuxième ticket de ce groupe pour les promotions se disputera entre Winterthur III (10 points) et Pfäffikon (8). Dans le groupe central, la deuxième place se jouera entre Olten (qui a réalisé contre Zoug la plus nette victoire de cette ronde, 7:1) et St-Gall II (victoire 5:3 contre Lucerne III), qui ont le même nombre de points. Dans le groupe nord-ouest, Schwarz-Weiss Bern II a remporté le match au sommet contre Court sur le score net de 6½:1½. Et possède deux points d’avance sur Riehen III (victoire 5:3 contre Berne) et Court avant la ronde finale du 22 septembre. Ces dernières années, Court a renoncé plusieurs fois à la promotion, ce qui ne sera pas le cas cette année en raison de son jubilé du 80e anniversaire.

La situation dans le groupe ouest est carrément surréaliste. Entre le vainqueur de groupe Genève II et le relégué Neuchâtel (malgré sa première victoire 5:3 contre Bubenberg), six équipes luttent pour la promotion, contre la relégation, et même sur les deux tableaux en même temps pour certaines: Valais (7 points), Amateurs Genève (6), Thounn (6), Bois-Gentil Genève (5), Köniz-Bubenberg (5) et Echallens II (5).

Le néo-promu Jura, qui s’est présenté avec cinq joueurs contre Bâle et a perdu 1½:6½, est déjà relégué. Il sera accompagné par Bâle (5), Birseck (5) ou Birsfelden/Beider Basel/Rössli (4), qui a gagné 5:3 un important match dans la lutte contre la relégation contre Birseck.

Dans le groupe est, quatre équipes sont encore concernées par la lutte contre la relégation: Wil/SG (4), St-Gall III (4), Bodan Kreuzlingen II (4) et Coire (2), de même que Zürich III (4), Lenzburg (3), Zoug (2) et Lucerne III (2) dans le groupe central.

 

Ligue nationale A, 6e ronde

Réti Zürich - Winterthur 3:5 (Bogner - Georgiadis 0:1, Stojanovic - Harikrishna 1:0, Gallagher - Jenni ½:½, Maier - Forster 0:1, Degtjarew - Gähwiler 0:1, Antognini - Kaczmarczyk ½:½, Gantner - Ballmann 1:0, Kappeler - Hasenohr 0:1).

Genève - Lucerne 4:4 (Petrov - Krämer 1:0, Vernay - Studer 0:1, Kryvoruchko - Fröwis ½:½, Sokolov - Kurmann ½:½, Miralles - V. Atlas ½:½, J.-N. Riff - R. Lötscher ½:½, Burri - V. Riff ½:½, Gerber - Gloor ½:½).

Riehen - Echallens 5½:2½ (Ragger - Sermier 1:0, Heimann - Botta ½:½, Renet - Gheorghiu ½:½, Breder - Bondar ½:½, Georgiadis - Duratti 1:0, Turdyev - Valles 0:1, Schmidt-Schäffer - Pahud 1:0, Haag - Vianin 1:0).

St-Gall - Zürich 2:6 (M. Novkovic - Pelletier 0:1, N. Fecker - Bauer 0:1, Potterat - Hug ½:½, Steiger - Vogt ½:½, J. Novkovic - Mutschnik 0:1, Giesinger - Grünenwald 0:1, Klings - Jon. Rosenthal ½:½, Salerno - Goldstern ½:½).

Wollishofen - Mendrisio 5½:2½ (R. Moor - Godena 0:1, Prusikin - Zujew 1:0, Kessler - Bellini 1:0, Gähler - Aranovitch 0:1, Hochstrasser - Sedina 1:0, Mäser - Mantovani ½:½, O. Moor - Patuzzo 1:0, Fend - Cacciola 1:0).

 

Ligue nationale A, 7e ronde

Winterthur - Riehen 1:7 (Harikrishna - Heimann ½:½, N. Georgiadis - Ragger 0:1, Kaczmarczyk - Renet 0:1, Forster - Breder 0:1, Jenni - I. Georgiadis 0:1, Hasenohr - Turdyev 0:1, Schiendorfer - Schmidt-Schäffer ½:½, Ballmann - Haag 0:1).

Zürich - Genève 3:5 (Bauer - Kryvoruchko 0:1, Pelletier - Vernay ½:½, Kosteniuk - Petrov ½:½, Vogt - Sokolov ½:½, Hug - Miralles ½:½, Brunner - Riff ½:½, Mutchnik - Gerber ½:½, Jon. Rosenthal - Burri 0:1).

Lucerne - Wollishofen 6:2 (Krämer - Kessler 1:0, Kurmann - Prusikin ½:½, V. Atlas - R. Moor ½:½, Studer - Gähler ½:½, Fröwis - O. Moor ½:½, Riff - Mäser 1:0, Almada - Umbach 1:0, R. Lötscher - Fend 1:0).

Mendrisio - Réti 1½:6½ (Zujev - Bogner 0:1, Patuzzo - Stojanovic 0:1, Sedina - Gallagher ½:½, Mantovani - Maier 0:1, Salvetti - Degtjarev 1:0, Cacciola - Kappeler 0:1, Pedrini - Gantner 0:1, Camponovo - Antognini 0:1).

Echallens – St-Gall 5:3 (Sermier - M. Novkovic ½:½, Gheorghiu - N. Fecker ½:½, Bondar - Potterat 1:0, Botta - Giesinger 1:0, Buss - J. Novkovic 1:0, Valles - Akermann 0:1, Pahud - Klings ½:½, Vianin - Salerno ½:½).

 

Classement de LNA après 7 rondes

1.Genève 12 (38). 2. Riehen 12 (37½). 3. Winterthur 11 (37). 4. Lucerne 11 (35½). 5. Zürich 10 (33). 6. Réti 8 (32½). 7. Wollishofen 4 (23). 8. Echallens 2 (19½). 9. Mendrisio 0 (12½). 10. St-Gall 0 (11½).

 

Parties de la 6e et 7e ronde

 

Matchs de la double ronde finale du 27-28 octobre à Lausanne (Hôtel «Aquatis», Route de Berne 148)

8e ronde (samedi 13h): Winterthur - Genève, Zürich - Riehen, Lucerne - Echallens, Wollishofen - Réti, St-Gall - Mendrisio.

9e ronde (dimanche 11h): Genève - Riehen, Winterthur - Zürich, Réti - Lucerne, Wollishofen – St-Gall, Mendrisio - Echallens.

 

Les meilleurs compteurs de LNA

GM Mihajlo Stojanovic (Réti) 6 points en 7 parties, GM Florian Jenni et MI Dennis Kaczmarczyk (Winterthur) 5½/7, MI Gabriel Gähwiler (Winterthur), MI Nikita Petrov et FM Quentin Burri (Genève) 5/6, GM Yannick Pelletier (Zürich), GM Nico Georgiadis, MI Richard Forster (Winterthur), MI Clovis Vernay (Genève) et MI Ioannis Georgiadis (Riehen) 5/7, GM Noël Studer (Lucerne) et GM Jean-Noël Riff (Genève) 4½/6, GM Ognjen Cvitan (Riehen) et MI Jevgeni Degtjarev (Réti) 4/5.

 

Ligue nationale B, est

Lucerne II - Soleure 3½:4½ (Hakimifard 0:1 f., Belezky - L. Muheim ½:½, Wüest - Flückiger ½:½, D. Atlas - Habibi 0:1, Kaufmann - Fischer 1:0, Jashari - Krebs ½:½, P. Lötscher - Meier 1:0, Forestier - M. Muheim 0:1).

Winterthur II - Wettswil 6½:1½ (Kauch - Rüetschi 1:0, Gattenlöhner - Hug 1:0, Schärer - Ph. Aeschbach 1:0, Borner - Huss 1:0, Kelecevic - Bieri ½:½, Jovanovic - Kuhn 0:1, Schweighoffer - Funk 1:0, Hirzel - Köchli 1:0).

Zürich II - Tribschen 3½:4½ (Müller-Seps - Kovac ½:½, Vucenovic - Strauss 0:1, Fischer - Cremer ½:½, Csajka - Lustenberger ½:½, Silberring - Herzog 1:0, Kummle - Schwander 0:1, Issler - Neubert ½:½, Preziuso - Riedener ½:½).

Bodan Kreuzlingen - Réti Zürich II 4:4 (Zeller - Haas 1:0, Weindl - Wüthrich ½:½, Hommeles - Porras Campo 1:0, Wildi - Levrand 0:1, Modler - Ch. Schmid ½:½, M. Schmid - Mansoor ½:½, Knödler - Lou ½:½, Plüss - Allard 0:1).

Wollishofen II - Baden 5½:2½ (Eschmann - Klundt ½:½, Wyss - Snuverink 0:1, Held - Düssel 1:0, Kambor - Bouclainville 1:0, Schmidbauer - Saikrishnan 1:0, Bous - Rodic 0:1, Schott 1:0 f., Schmid 1:0 f.).

Classement après 6 rondes: 1. Soleure 11 (29½). 2. Wettswil 8 (28½). 3. Zürich II 6 (24). 4. Bodan 6 (23½). 5. Wollishofen II 6 (20). 6. Winterthur II 5 (24½). 7. Tribschen 5 (22). 8. Réti II 5 (21½). 9. Luzern II 4 (26). 10. Baden 3 (20½).

Matchs de la 7e ronde (23 septembre): Soleure - Réti II, Wettswil - Bodan, Winterthur II - Zürich II, Luzern II - Wollishofen II, Tribschen - Baden.

 

Ligue nationale B, ouest

Nyon – Sion 6:2 (Guex - D. Philippoz ½:½, Ondozi - Rappaz 1:0, Prunescu - Popescu 0:1, Vilaseca 1:0 f., Schweitzer - Riand 1:0, Ferrier - Bourban ½:½, Asllani - Moerschell 1:0, Reynolds - Martic 1:0).

Vevey - Trubschachen 4:4 (Lamoureux - Kaenel 1:0, Burnier - Filipovic 1:0, Kolly - Milosevic ½:½, Jacot - Adler 0:1, Bigler - Becker ½:½, Gaier - G. Heinatz 0:1, Zingg - Simon ½:½, Chervet - Haldemann ½:½).

Payerne - Riehen II 2½:5½ (Stijve - Wirthensohn 1:0, Zarri - Flückiger 0:1, S. Stoeri - Giertz 0:1, Gendre - Pommerehne ½:½, Duruz - Schneider 1:0, Megret - Schwierskott 0:1, Overney - Wirz 0:1, Hofmann - Deubelbeiss 0:1).

Schwarz-Weiss Bern - Therwil 5:3 (Klauser - Pfrommer ½:½, Milov - Faraone 1:0, Salzgeber - Schröter 1:0, Ramseyer - Häner 0:1, Berger - Müller 0:1, Dietiker - Jud 1:0, Willms - Haag ½:½, Urwyler - Lo Presti 1:0).

Sorab Basel - Bienne 4:4 (Z. Stankovic - Georg 1:0, Bojic - Kudryavtsev 1:0, Budisin - Lienhard 0:1, Matovic - Rohrer 1:0, Desancic - Lucca 0:1, Vuksanovic - Bürki ½:½, L. Stankovic - Burkhalter ½:½, Hänggi - De Jonkheere 0:1).

Classement après 6 rondes: 1. Nyon 11 (32½). 2. Trubschachen 10 (30). 3. Riehen II 10 (29½/ ne peut pas jouer les promotions). 4. Schwarz-Weiss 9 (27½). 5. Vevey 7 (27). 6. Payerne 7 (26½). 7. Therwil 2 (20½). 8. Bienne 2 (16½). 9. Sion 1 (16½). 10. Sorab 1 (13½).

Matchs de la 7e ronde (23 septembre): Nyon - Vevey, Trubschachen - Bienne, Riehen II - Schwarz-Weiss, Sion - Payerne, Therwil - Sorab.

 

1e ligue, est

Gligoric Zürich - Pfäffikon/ZH 3½:4½ (Rasovic - Gosch 1:0, Zakic - Wanner 1:0, Bussard - Mäder ½:½, M. Mikavica - Schärer ½:½, D. Mikavica - Hugentobler 0:1, Milovanovic - Scheidegger 0:1, Sibalic - Utzinger 0:1, Rakazovic - Joller 0:1).

Coire - Winterthur III 3:5 (Meyer - Henrichs 0:1, Matt - Bichsel ½:½, S. Adzic - Ballmer ½:½, Hew - Kreutzmann ½:½, Wyss - Jähn 0:1, Risch - Liebhart ½:½, Bosshard - Wilkins 0:1, Schaad 1:0 f.).

Wädenswil - Bodan Kreuzlingen II 4:4 (Antal - Knaus 1:0, Szakolczai - Schädler ½:½, Blattner - Johne 1:0, Bodmer - Fessler 0:1, Martin - Norgauer ½:½, Wahl - Zeiler 1:0, Menzi - Panek 0:1, Georgiadis - Tezayak 0:1).

Sprengschach Wil/SG – St-Gall III 3½:4½ (Schmid - Rusconi 1:0, Tran - Sandholzer 0:1, Kohler - Schoch 0:1, Meier - J. Fecker 1:0, Seiler - Wittenbrock 1:0, Karrer - Heinlin 0:1, Lorenzi - Keel 0:1, Dhenin - Eisenbeiss ½:½).

Classement après 6 rondes: 1. Gligoric 10 (35/ qualifié pour les promotions). 2. Winterthur III 10 (30½). 3. Pfäffikon 8 (25½). 4. Wädenswil 6 (25). 5. Sprengschach 4 (23½). 6. St-Gall III 4 (20). 7. Bodan II 4 (18). 8. Coire 2 (14½).

Matchs de la 7e et dernière ronde (22 septembre): St-Gall III - Gligoric, Winterthur III - Wädenswil, Pfäffikon - Coire, Bodan II - Sprengschach.

 

1e ligue, central

Nimzowitsch Zürich - Zürich III 6:2 (Bischoff - Haufler 1:0, Bäumer - Studer 1:0, Toenz - Züst 1:0, Schultheiss - Walser 1:0, Valdivia - Trümpler ½:½, Alic - Berset 1:0, Tanner - Brandis 0:1, Wyttenbach - Deveci ½:½).

Olten - Zoug 7:1 (B. Kamber - Lee 1:0, Hänggi - R. Zweifel ½:½, R. Angst - Voinikonis 1:0, Claverie - Wilhelm ½:½, A. Kamber - Dürig 1:0, Kupper - Zuber 1:0, O. Angst - Roshardt 1:0, Senn - G. Zweifel 1:0).

Lucerne III – St-Gall II 3:5 (Naarden - Chennaoui ½:½, Deuber - Mannhart ½:½, Benmia - Völker ½:½, Bucher - Schmuki ½:½, Portmann - Bischoff 0:1, Schmid - Nyffenegger ½:½, Schwammberger - Rexhepi 0:1, Speck - Zink ½:½).

Lenzburg - Trubschachen II 4:4 (Walti - Ramseier ½:½, Backlund - Lipecki ½:½, Oze - Lazar 1:0, Killer - St. Thuner 0:1, Wigger - Si. Thuner 1:0, Klaus - Künzi 0:1, Wiesinger - Felder ½:½, Barth - Müller ½:½).

Classement après 6 rondes: 1. Nimzowitsch 12 (32/ vainqueur de groupe). 2. Olten 9 (31). 3. St-Gall II 9 (26). 4. Trubschachen II 7 (24½). 5. Zürich III 4 (19½). 6. Lenzburg 3 (19½). 7. Zoug 2 (20). 8. Lucerne III 2 (19½).

Matchs de la 7e et dernière ronde (22 septembre): Zoug - Nimzowitsch, Trubschachen II - Olten, St-Gall II - Lenzburg, Zürich III - Lucerne III.

 

1e ligue, nord-ouest

Schwarz-Weiss Bern II - Court 6½:1½ (Ollenberger - Ider 0:1, Curien - Lerch ½:½, Martin - Reinhart 1:0, Nazarenus - El-Maïs 1:0, Leutwyler - L. Gerber 1:0, Dobschat - Unternährer 1:0, Sa. Schweizer - Maître 1:0, Rickly - R. Gerber 1:0).

Riehen III - Berne 5:3 (R. Staechelin - Schlegel 1:0, Pfau - Horber 0:1, Ditzler - Gast ½:½, Schmahl - Radt 1:0, Ernst - Schneider 1:0, K. Achatz - Schaffner 0:1, Brait - Monteforte ½:½, M. Achatz - Musaelyan 1:0).

Birseck - Birsfelden/Beider Basel/Rössli 3:5 (Jäggi - Eppinger 0:1, Aerni - Dorofejew 1:0, Zanetti - Weidt 1:0, Sterkman - Ammann 0:1, Schaetti - Müller 1:0, Lumsdon - Morath 0:1, Fatzer - Andjelkovic 0:1, Amado-Blanco - Jovanovic 0:1).

Bâle - Jura 6½:1½ (D. Prill - Furrer ½:½, Schwing - Nobs 1:0, Merkel - Perret ½:½, Baumann - Michel ½:½, G. Prill - Simon 1:0, Gerschwiler 1:0 f., Gervasoni 1:0 f., Gosteli 1:0 f.).

Classement après 6 rondes: 1. Schwarz-Weiss II 10 (31). 2. Riehen III 8 (27½). 3. Court 8 (26). 4. Berne 7 (24½). 5. Bâle 5 (25). 6. Birseck 5 (19½). 7. Birsfelden/Beider Basel/Rössli 4 (22). 8. Jura 1 (16½/relégué).

Matchs de la 7e et dernière ronde (22 septembre): Birsfelden/Beider Basel/Rössli - Schwarz-Weiss II, Jura - Riehen III, Court – Bâle, Berne - Birseck.

 

1e ligue, ouest

Genève II - Bois-Gentil Genève 6:2 (Geiser - Joie 1:0, Landenbergue - Schmid ½:½, Delmonico - Rincon 1:0, Gurtner - Cadei 0:1, Daverio - Bogousslavsky ½:½, Lu 1:0 f., Sudan 1:0 f., P. Delpin 1:0 f.).

Amateurs Genève - Echallens II 3½:4½ (Ternault - Perréard 1:0, De Seroux - Carré 0:1, Barbet - Monthoux ½:½, Le Bourhis - A. Meylan 0:1, Cesareo - Bertola ½:½, Durand - Cé. Grillon 0:1, Fröschl - Coletta 1:0, Liu - Lopez ½:½).

Thoune – Valais 4:4 (Meyer - Nüesch 0:1, Künzli - Mensch ½:½, Bellmann - Grept 1:0, Roth - Darbellay ½:½, K. Stucki - J. Tordeur ½:½, Kalbermatter - Moret 1:0, Jost - A. Zaza 0:1, Finger - F. Tordeur ½:½).

Neuchâtel - Köniz-Bubenberg 5:3 (Robert - Vulevic ½:½, Abbet - Kaszas ½:½, Hasler - Novalic ½:½, Berrada - Freiburghaus 1:0, Galerne - Vermin 1:0, Abou-Allam - Gautschi ½:½, Schwarz - Hefti 1:0, Rimann 0:1).

Correction d’un résultat de la 5e ronde: Köniz-Bubenberg - Bois-Gentil Genève 2½:5½, èpas de point d’équipe pour les deux formations (Bois-Gentil a aligné un joueur non qualifié).

Classement après 6 rondes: 1. Genève II 10 (31/ vainqueur de groupe). 2. Valais 7 (26½). 3. Amateurs 6 (26½). 4. Thoune 6 (23). 5. Bois-Gentil 5 (27½). 6. Köniz-Bubenberg 5 (21½). 7. Echallens II 5 (21). 8. Neuchâtel 2 (15/ relégué).

Matchs de la 7e et dernière ronde (22 septembre): Genève II - Valais, Bois-Gentil - Amateurs, Thoune - Neuchâtel, Echallens II - Köniz-Bubenberg.

 

2e ligue

Est I: Winterthur - Glarus 2½:3½. Aadorf - Engadin 3:3. Flawil - Uzwil 5:1. Buchs - Bodan 5½:½.

Est II: Wil - Baden 5:1. Chessflyers - Réti 4:2. Gligoric - Winterthur 2½:3½. Rapperswil-Jona - Höngg 2½:3½.

Central I: Wollishofen - Embrach 4:2. Dübendorf - UBS 4½:1½. Oberglatt - Zimmerberg 3½:2½. Nimzowitsch - Goldau-Schwyz 3½:2½.

Central II: Tribschen - Zug 6:0 f. Bellinzona - Entlebuch 2½:3½. Massagno - Réti 3:3. Springer - Letzi 2½:3½.

Nord-ouest I: Birseck - Luzern 4:2. Riehen - Roche 3½:2½. Trümmerfeld - Brugg 2:4. Novartis - Therwil 4:2.

Nord-ouest II: Thun - Kirchberg 1:5. Olten - Spiez 5½:½. Bern - Brig 3½:2½. Zollikofen - Bümpliz 4:2.

Ouest I: Solothurn - Jura 3:3. Echiquier Bruntrutain Porrentruy - Court 4½:1½. La Chaux-de-Fonds - Mett-Madretsch 5½:½. SK Biel - Riehen 2:4.

Ouest II: Crans-Montana - Valais 4:2. Fribourg - Düdingen 6:0. Bern - Grand Echiquier 0:6. Nyon - Payerne 4:2.

 

3e ligue

Est II: Winterthur - Rheintal 1½:4½. Chur - Herisau 3:3. Gonzen - Frauenfeld 3:3. Schaffhausen/Munot - libre.

Est III: Illnau-Effretikon - Wollishofen 4½:1½. Nimzowitsch - Réti 4:2. Herrliberg - Pfäffikon 5½:½. SK Markus Regez - Winterthur 3:3.

Est IV: Entlebuch - DSSP 5:1. Zürich - Nimzowitsch 1:5. Tribschen - Mutschellen 5½:½. Tre Valli - Cham 2½:3½.

Central I: Chessflyers - Embrach 5:1. Stäfa - Glarus 5:1. Sprengschach - Dübendorf 4½:1½. Glattbrugg - March-Höfe 2½:3½.

Central II: Zimmerberg - Baden 2:4. Wädenswil - DSSP 4½:1½. Säuliamt - Lenzburg 1½:4½. Döttingen-Klingnau - Brugg 4½:1½.

Central III: Réti - Escher Wyss Zürich 4:2. Baden - Zürich 4:2. Baar - Riesbach 2½:3½. IBM libre.

Central IV: Rontal - Baar 2:4. Baden - Luzern 3:3. Freiamt - Sorab 4½:1½. Zofingen - Emmenbrücke 2:4.

Nord-ouest I: Trümmerfeld - Therwil 4½:1½. Liestal - Reinach 5:1. Birsfelden/Beider Basel/Rössli - Novartis 4½:1½. Gundeldingen - Muttenz 2½:3½.

Nord-ouest II: Olten - Oftringen 2½:3½. Birseck - Basel 0:4. – Vainqueur de groupe:  Olten. 2e place: Oftringen. Pas de relégué.

Nord-ouest III: Langenthal - Trubschachen 5:1. Simme - Thun 2½:3½. Münsingen - Solothurn 6:0. Bantiger libre.

Nord-ouest IV: Payerne - Fribourg 1:5. Köniz-Bubenberg - Schwarz-Weiss Bern 2½:3½. Zollikofen - Bantiger 3½:2½. Belp libre.

Ouest I: Tramelan - Grenchen ½:5½. Val-de-Travers - SK Biel 4:2. Neuchâtel - Solothurn 4½:1½. Biel libre.

Ouest II: Renens - Bois-Gentil 4:2. Cavaliers Fous - Amateurs III 4:2. Romont - Genève 1½:4½. Amateurs II - Joueur 4½:1½.

Ouest III: Valais - Sion 4½:1½. Grand Echiquier - Vevey 3½:2½. Prilly - Cercle Valaisan ½:5½. Echallens libre.

Ouest IV: Dernière ronde le 22 septembre.

 

4e ligue

Est I: Bodan - Wil ½:5½. Herrliberg - Flawil 2½:3½. Triesen - Rapperswil-Jona 3½:2½. Toggenburg libre.

Central I: Langnau a/A - Zürich Felidae 1½:4½. Stäfa - Letzi 5:1. Wettswil - Dübendorf 5½:½. UBS - Schlieren 3:3.

Central II: Freiamt - Emmenbrücke 4:2. Teuta Luzern - Altdorf 5:1. – Vainqueur de groupe: Teuta. 2e place: Altdorf.

Nord-ouest I: Zofingen - Neu-Allschwil 3:3. DSSP - Roche 1:5. – Vainqueur de groupe: Neu-Allschwil. 2e place: Roche.

Nord-ouest II: Bümpliz - Thun 2½:3½. Schwarz-Weiss Bern - Brig 4½:1½. – Vainqueur de groupe: Brig. 2e place: Schwarz-Weiss.

Ouest I: Mett-Madretsch - Areuse 3:3. La Chaux-de-Fonds - Neuchâtel 3½:2½. Payerne - Romont 2:4. Bulle libre.

Ouest II: Ecole d'Echecs - Valais 4½:1½. Nyon - Cercle Valaisan 2:4. Payerne - Tigran Petrossian 0:6. Grand Echiquier - Echallens 3:2 (seulement 5 échiquiers).

Ouest III: Genève - Morges 2:4. Bois-Gentil - Sarrazin III 4:2. Plainpalais - Bois-Gentil IV 5:1. Cavaliers Fous - Ville 3:3.


5e ronde de CSE: trois résultats corrigés en raison de joueurs non qualifiés – nouveau classement dans le groupe ouest de 1e ligue

par Bernard Bovigny

beb - Comme l’ont révélé les vérifications au terme de la 5e ronde de Championnat suisse par équipes (CSE), des joueurs non qualifiés ont été alignés lors de trois matchs (un en 1e ligue, deux en 4e ligue).

Ce constat amène des corrections dans trois matchs par rapport aux résultats publiés dimanche dernier sur le site de la FSE.

Dans le groupe ouest de 1e ligue, un joueur a été aligné avec Bois-Gentil Genève I alors qu’il avait déjà joué lors de la même ronde avec la 2e équipe. Le dernier cas d’une telle violation du règlement est apparu il y a sept ans. Les deux points d’équipe de Bois-Gentil I gagnés contre Köniz-Bubenberg ont donc été retirés (les Genevois glissent de la 2e à la 4e place), sans pour autant que les Bernois n’en bénéficient. Les points individuels restent les mêmes: 5½:2½ pour Bois-Gentil.

Le classement du groupe ouest de 1e ligue après 5 rondes est le suivant: 1. Genève II 8 (25). 2. Amateurs 6 (23). 3. Valais 6 (22½). 4. Bois-Gentil 5 (25½). 5. Thoune 5 (19). 6. Köniz-Bubenberg 5 (18½). 7. Echallens II 3 (16½). 8. Neuchâtel 0 (10/ relégué en fin de saison).

En 4e ligue, les points d’équipe des deux formations vainqueurs Baden VI (contre DSSP III) et Ecole d’Echecs Genève II (contre Cercle Valaisan II) ont été retirés, sans qu’ils reviennent à leurs adversaires. Dans les deux cas, les équipes ont aligné un joueur qui avait déjà joué trois fois dans une équipe supérieure de la même section. Baden VI remporte tout de même le classement du groupe central III de 4e ligue.

Du fait que les parties des joueurs non qualifiés comptent quand même pour la liste de classement, et qu’ainsi les résultats ne peuvent pas être corrigés dans le système internet de la FSE pour des questions techniques, les retraits de points n’apparaissent pas sur http://www.swisschess.ch/cse.html. Mais le classement en tient compte.


CSE: Match nul 4:4 dans le duel au sommet de Ligue nationale A entre Zurich et Lucerne – Winterthur champion d’été après sa victoire fleuve 8:0 contre Mendrisio

par Bernard Bovigny

Le capitaine Roman Freuler peut se réjouir de la victoire fleuve 8:0 de Winterthur contre Mendrisio et du titre non officiel de «champion d’été» de son équipe.

beb - Les co-leaders de Ligue nationale A Zürich et Lucerne ont fait match nul lors du match au sommet de la 5e ronde de Championnat suisse par équipes. Tous deux comptent actuellement six victoires et deux matchs nuls.

«Pour nous, ce match nul est plutôt chanceux», admet le capitaine de Zurich Christian Issler au terme de la rencontre. Le FM Jonathan Rosenthal a sauvé un demi-point contre le MI Fabian Bänziger alors que sa partie était clairement perdue. Les Zurichois se sont présentés sans la GM Alexandra Kosteniuk, alors que le GM Robert Hübner était absent dans les rangs lucernois. Ils ont perdu sur les deux premiers échiquiers (GM Christian Bauer contre GM Noël Studer et GM Lothar Vogt contre GM Martin Krämer). Ils l’ont cependant remporté sur les planches 3 à 5 (GM Yannick Pelletier contre MI Oliver Kurmann, GM Lucas Brunner contre MI Roland Lötscher et MI Werner Hug contre MI Georg Fröwis).

Le partage des points entre Zurich et Lucerne permettait à Winterthur et Genève, qui appartenaient également au quatuor de tête, de prendre les commandes. Grâce à sa victoire fleuve contre Mendrisio, qui n’a toujours pas le moindre point, Winterthur devient champion d’été. Septe parties étaient déjà terminées après quatre heures de jeu – seul Alfredo Cacciola a offert une belle résistance en tenant six heures contre le MI Richard Forster. Genève, qui compte deux points individuels de retard, a gagné sans coup férir 6:2 contre Wollishofen. Le FM Marco Gähler a signé tout de même un exploit en gagnant au 2e échiquier contre le GM Robert Fontaine.

Tout comme Mendrisio, les deux néo-promus Echallens et St-Gall n’ont pas encore engrangé le moindre point. Tous deux ont perdu nettement: Echallens 1½:6½ contre Réti Zürich et St-Gall 2:6 contre Riehen. Deux joueurs saint-gallois ont cependant des raisons de se réjouir: le champion suisse U16 Noah Fecker (contre Olivier Renet) et Thomas Akermann (contre Ognjen Cvitan) ont contraint un Grand-Maître au match nul.

Dans le groupe est de Ligue nationale B, Soleure a lâché son premier point en faisant match nul contre Zürich II. CE qui permet à Wettswil de revenir à un point du leader après sa nette victoire 7½:½ contre le néo-promu Wollishofen. Après deux défaites de suite, le relégué Bodan Kreuzlingen a renoué avec la victoire en signant un 5:3 contre Tribschen. Mais avec quatre points de retard sur Soleure, il aura de la difficulté à remonter cette année en Ligue A. Mais ce ne serait pas impossible: l’équipe de Suisse orientale affrontera Wettswil en 7e ronde et Soleure en 8e ronde. Bodan quitte cependant la zone de danger vers la relégation, dans laquelle se trouvent pas moins de six équipes: Lucerne II, Réti Zürich II, Wollishofen II (4 points), Baden, Winterthur II et Tribschen (3).

Dans le groupe ouest de Ligue nationale B, le match au sommet des leaders Trubschachen et Nyon, qui n’avaient jusqu’alors pas lâché le moindre point, n’a pas vu de vainqueur. Schwarz-Weiss, qui ambitionne également la promotion, n’a pas pu en profiter car les Bernois n’ont pas fait mieux que match nul contre Bienne. Les Seelandais, néo-promus, ont ainsi récolté leur premier point. Ce qui n’est pas encore le cas de Sorab Basel, défait 1:7 par Vevey.

Une équipe est déjà fixée sur son sort après la 5e ronde de 1e ligue, soit deux rondes avant la fin. Le relégué de Ligue nationale A et relégué volontaire en 1e ligue Neuchâtel, sans le moindre point, ne peut plus éviter la relégation dans le groupe ouest. Après leur défaite 2:6 contre Valais, les Neuchâtelois comptent 5 points de retard sur le 6e rang.

Par contre, les deux néo-promus Zoug et Jura ont récolté leurs premiers points. Les joueurs de Suisse centrale se sont imposés 5:3 contre Lenzbourg et remontent de la 8e à la 6e place devant Lucerne III et Lenzbourg grâce à leurs meilleurs points individuels. Quant à Jura, il a contraint Berne au match nul mais reste à la dernière place de son groupe.

Au total, 14 équipes de 1e ligue devraient lutter contre la relégation: dans le groupe est, Sprengschach Wil/SG (4 points), Bodan Kreuzlingen II (3), St-Gall III et Coire (2), dans le groupe central Zürich III (4), Zoug, Lucerne III et Lenzbourg (2), dans le groupe nord-ouest Bâle (3), Birsfelden/Beider Basel/Rössli (2) et Jura (1), dans le groupe ouest Thoune, Köniz-Bubenberg (5) et Echallens II (3).

15 équipes espèrent jouer les promotions en Ligue nationale B: dans le groupe est Gligoric Zürich (10), - qui a gagné 8:0 contre Bodan -, Winterthur (8) et Pfäffikon (6), dans le groupe central Nimzowitsch Zürich (10), Olten, St-Gall II (7) et Trubschachen II (6), dans le groupe nord-ouest Court (8) – qui a perdu 3½:4½ en se présentant à 6 joueurs contre Birseck qui est maintenant presque sauvé – le relégué Schwarz-Weiss Bern II (8), Berne (7) et Riehen III (6), dans le groupe ouest Genève II (8) - qui a remporté 5½:2½ le derby au sommet contre Amateurs - , Bois-Gentil Genève (7), Amateurs et Valais (6).

L’avant-dernière ronde du 8 septembre réserve deux matchs au sommet entre le premier et le deuxième. Dans le groupe nord-ouest, Schwarz-Weiss Bern II affronte Court, qui a exactement le même nombre de points d’équipe et individuels, alors que dans le groupe ouest Genève II en découdra avec le club rival local de Bois-Gentil.

 

Ligue nationale A

Genève- Wollishofen 6:2 (Petrov - Kessler 1:0, Fontaine - Gähler 0:1, Miralles - Prusikin 1:0, Burri - Mäser ½:½, Sokolov - Hochstrasser 1:0, Vernay - Kradolfer 1:0, Landenbergue - Good 1:0, Fioramonti - Umbach ½:½).

Winterthur - Mendrisio 8:0 (Harikrishna - Aranovitch 1:0, Georgiadis - Patuzzo 1:0, Gähwiler - Mantovani 1:0, Foster - Cacciola 1:0, Kaczmarczyk - Astengo 1:0, Jenni - Karl 1:0, Hasenohr - Sässeli 1:0, Ballmann - S. Cavadini 1:0).

Zürich - Lucerne 4:4 (Bauer - Studer 0:1, Vogt - Krämer 0:1, Pelletier - Kurmann 1:0, Brunner - R. Lötscher 1:0, Hug - Fröwis 1:0, Mutschnik - V. Atlas 0:1, Jon. Rosenthal - Bänziger ½:½, Grünenwald - Riff ½:½).

St-Gall - Riehen 2:6 (M. Novkovic - Heimann 0:1, Fecker - Renet ½:½, Leutwyler - Ragger 0:1, Steiger - Breder ½:½, M. Potterat - Brunner ½:½, Giesinger - Georgiadis 0:1, Akermann - Cvitan ½:½, Salerno - Haag 0:1).

Réti Zürich - Echallens 6½:1½ (Bogner - Sermier 1:0, Gallagher - Colmenares 1:0, Stojanovic - Botta 1:0, Degtjarev - Valles 1:0, Maier - Buss ½:½, Gantner - Pahud 1:0, Hofmann - A. Meylan 1:0, Kappeler - Vianin 0:1).

Classement après 5 rondes: 1. Winterthur 9 (31). 2. Genève 9 (29). 3. Lucerne 8 (25½). 4. Riehen 8 (25). 5. Zürich 8 (24). 6. Réti 6 (23). 7. Wollishofen 2 (15½). 8. Echallens 0 (12). 9. Mendrisio 0 (8½). 10. St-Gall 0 (6½).

Parties de la 5ème ronde

 

Matchs de la 6e ronde (8 septembre): Réti - Winterthur, Genève - Lucerne, Riehen - Echallens, St-Gall - Zürich, Wollishofen - Mendrisio.

Les meilleurs compteurs de LNA: GM Florian Jenni et MI Dennis Kaczmarczyk (Winterthur) 5 points en 5 parties, MI Clovis Vernay (Genève) 4½/5, GM Mihajlo Stojanovic (Réti), GM Ognjen Cvitan (Riehen), GM Nico Georgiadis et MI Gabriel Gähwiler ( tous deuxWinterthur) 4/5, GM Jean-Noël Riff, MI Nikita Petrov, FM Quentin Burri (Genève) et FM Davide Arcuti (Lucerne) 3½/4, MI Alexandre Vuilleumier (Genève) et MI Jevgeni Degtjarev (Réti) 3/3, GM Noël Studer (Lucerne) et GM Sebastian Bogner (Réti) 3/4.

 

Ligue nationale B, est

Zürich II - Soleure 4:4 (Friedrich - Ovsejevitch 0:1, Goldstern - Hakimifard 1:0, Müller-Seps - Habibi ½:½, Silberring - Schwägli 0:1, Csajka - Flückiger ½:½, D. Fischer - Schiendorfer 1:0, Joa. Rosenthal - Krebs 1:0, Issler - M. Fischer 0:1).

Wettswil - Wollishofen II 7½:½ (Rüetschi - Wyss 1:0, Huss - Eschmann 1:0, Ph. Aeschbach - Douguet 1:0, Christen - Kambor 1:0, Georges - Schmidbauer 1:0, Kuhn - Kohli 1:0, Köchli - Held 1:0, W. Aeschbach - Bous ½:½).

Baden - Lucerne II 4½:3½ (Klundt - Rusev ½:½, Snuverink - Gloor ½:½, Düssel - Georgescu ½:½, Milosevic - Wüest ½:½, Bouclainville - Kaufmann 0:1, Eschholz - D. Atlas ½:½, Rodic - P. Lötscher 1:0, Saurer - Forestier 1:0).

Réti Zürich II - Winterthur II 5:3 (Wüthrich 1:0 f., Haas - Schärer ½:½, Lou - Gattenlöhner 0:1, Levrand - Borner 1:0, Mansoor - Kelecevic ½:½, Porras Campo - Jovanovic ½:½, Bühler - Zollinger ½:½, Schmid - Schweighoffer 1:0).

Tribschen - Bodan Kreuzlingen 3:5 (Kovac - Zeller 0:1, Räber - Weindl ½:½, Lustenberger - Kühn ½:½, Fischer - Knödler 0:1, Hoffmann - Schmid ½:½, Herzog - Plüss 0:1, Neubert - Egle 1:0, Riedener - Johne ½:½).

Classement après 5 rondes: 1. Soleure 9 (25). 2. Wettswil 8 (27). 3. Zürich II 6 (20½). 4. Bodan 5 (19½). 5. Lucerne II 4 (22½). 6. Réti II 4 (17½). 7. Wollishofen II 4 (14½). 8. Baden et Winterthur II 3 (18). 10. Tribschen 3 (17½).

Matchs de la 6e ronde (9 septembre): Lucerne II - Soleure, Winterthur II - Wettswil, Zürich II - Tribschen, Bodan - Réti II, Wollishofen II - Baden.

 

Ligue nationale B, ouest

Trubschachen - Nyon 4:4 (Kaenel - Ondozi ½:½, Drabke - Netzer 1:0, Milosevic - Prunescu 0:1, Simon - Rasch 0:1, Adler - Guex 1:0, Haldemann - Vilaseca ½:½, G. Heinatz - Michaud 1:0, Moser - Schweitzer 0:1).

Sion - Riehen II 3:5 (Emery - Metz ½:½, Morand - Wirthensohn 0:1, Terreaux - Rüfenacht ½:½, Paladini - Dill ½:½, Riand - Giertz ½:½, C. Philippoz - Ditzler ½:½, Roduit - R. Staechelin ½:½, Martic - Schneider 0:1).

Bienne - Schwarz-Weiss Bern 4:4 (Kudryavtsev - Milov 0:1, Georg - Klauser ½:½, Lienhard - Salzgeber ½:½, Altyzer - Dietiker ½:½, Lucca - Ramseyer ½:½, Wiesmann - Urwyler 1:0, De Jonkheere - Rickly 0:1, Bürki - Berger 1:0).

Payerne - Therwil 5½:2½ (P. Grandadam - Weber 1:0, S. Stoeri - Faraone ½:½, N. Grandadam - Häner 1:0, Gendre - Schröter 0:1, L. Stoeri - Grünberger 1:0, Duruz - Jud 1:0, Schneuwly - Müller 1:0, Overney - Lo Presti 0:1).

Vevey - Sorab Basel 7:1 (Lamoureux - Scherer 1:0, Crut - Z. Stankovic ½:½, Kolly - M. Miletic 1:0, Burnier - Vuksanovic 1:0, Pomini - Häner 1:0, Jacot - L. Stankovic ½:½, Chervet - Jovanovic 1:0, Bigler 1:0 f.). – M. Miletic n’aurait pas dû jouer au 3e échiquier, mais comme il a perdu et Sorab également, cette violation du règlement n’a pas eu d’influence sur le résultat.

Classement après 5 rondes: 1. Nyon 9 (26½). 2. Trubschachen 9 (26). 3. Riehen II 8 (24). 4. Payerne 7 (24). 5. Schwarz-Weiss 7 (22½). 6. Vevey 6 (23). 7. Therwil 2 (17½). 8. Sion 1 (14½). 9. Bienne 1 (12½). 10. Sorab 0 (9½).

Matchs de la 6e ronde (8 septembre): Nyon - Sion, Vevey - Trubschachen, Payerne - Riehen II, Schwarz-Weiss - Therwil, Sorab - Bienne.

 

1e ligue, est

Gligoric Zürich - Bodan Kreuzlingen II 8:0 (Pikula - Schädler 1:0, Bussard - Knaus 1:0, Rasovic - Zeiler 1:0, M. Mikavica - Panek 1:0, Milovanovic - Hirzel 1:0, Kügel - Norgauer 1:0, D. Mikavica - Tezayak 1:0, Ristevski - Georgiew 1:0).

Winterthur III - Sprengschach Wil/SG 5½:2½ (Freuler - Meier 1:0, Henrichs - Born 1:0, Bichsel - M. Sprenger 1:0, Ballmer - Mira 1:0, Jähn - Wrobel 0:1, Gloor - Bosshard 0:1, Kreutzmann - Karrer 1:0, Liebhart - Lorenzi ½:½).

St-Gall III - Pfäffikon/ZH 2½:5½ (Rusconi - Mäder 0:1, Sandholzer - Huss ½:½, Heinlin - Hugentobler 0:1, Wittenbrock - Utzinger ½:½, Keel - Künzli 0:1, Schneider - Mülli ½:½, Frei - Scheidegger 0:1, Eisenbeiss - Joller 1:0).

Wädenswil - Coire 6:2 (Szakolczai - Bischofberger 1:0, Prohaszka - Hew 1:0, Bodmer - Brunold ½:½, Martin - S. Adzic 1:0, Wahl - Szepessy 0:1, Blattner - Wyss 1:0, Walter - Schaad ½:½, Menzi - Schmid 1:0).

Classement après 5 rondes: 1. Gligoric 10 (31½). 2. Winterthur III 8 (25½). 3. Pfäffikon 6 (21). 4. Wädenswil 5 (21). 5. Sprengschach 4 (20). 6. Bodan II 3 (14). 7. St-Gall III 2 (15½). 8. Coire 2 (11½).

Matchs de la 6e ronde (8 septembre): Gligoric - Pfäffikon, Coire - Winterthur III, Wädenswil - Bodan II, Sprengschach - St-Gall III.

 

1e ligue, central

Lucerne III - Nimzowitsch Zürich 2½:5½ (Deuber - Bäumer 0:1, Portmann - Ferguson 0:1, Benmia - Tanner 1:0, Bucher - Myers 0:1, Popp - Alic 0:1, Züsli - Schultheiss 0:1, Schwammberger - Schwab 1:0, Speck - Agushi ½:½).

St-Gall II - Trubschachen II 5½:2½ (Chennaoui - St. Thuner ½:½, Hofer - Lipecki 0:1, Schmuki - Plesec ½:½, Nyffenegger - Felder 1:0, Bischoff - Kohler 1:0, Rexhepi - Si. Thuner ½:½, A. Potterat - Sivanandan 1:0, Zink - Müller 1:0).

Zürich III - Olten 1:7 (Schönhof - Holzhauer 0:1, Haufler - Claverie 0:1, Jung - Hohler ½:½, Studer - R. Angst 0:1, Berset - Kupper 0:1, Trümpler - Senn 0:1, Züst - A. Kamber ½:½, Deveci - Reist 0:1).

Zoug - Lenzburg 5:3 (Horvath 1:0 f., Zweifel - Backlund 1:0, Wilhelm - Hertli 1:0, Leuthold - Oze ½:½, Zuber - Klaus 0:1, Marty - Wigger 0:1, Lee - Wiesinger ½:½, Voinikonis - Barth 1:0).

Classement après 5 rondes: 1. Nimzowitsch 10 (26). 2. Olten 7 (24). 3. St-Gall II 7 (21). 4. Trubschachen II 6 (20½). 5. Zürich III 4 (17½). 6. Zoug 2 (19). 7. Lucerne III 2 (16½). 8. Lenzburg 2 (15½).

Matchs de la 6e ronde (8 septembre): Nimzowitsch - Zürich III, Olten - Zoug, Lucerne III – St-Gall II, Lenzburg - Trubschachen II.

 

1e ligue, nord-ouest

Court - Birseck 3½:4½ (Unternährer - Aerni 0:1, A. Graber - Sommerhalder 0:1, El-Maïs - Sterkman 0:1, Fortier - Schaetti ½:½, Wenger - Borer ½:½, Ch. Graber - Mattmann ½:½, Mateus Dias 1:0 f., Hrustic 1:0 f.).

Schwarz-Weiss Bern II - Bâle 5:3 (Sa. Schweizer - Kettiger 1:0, Ollenberger - Melkumjanc ½:½, Nazarenus - T. Cuénod 1:0, Curien - Merkel 0:1, Dobschat - Gerschwiler ½:½, Häberli - Gervasoni ½:½, Hofmann - T. Rosebrock 1:0, Holzgrewe - Ellenbroek ½:½).

Jura - Berne 4:4 (Ch. Schaller - Fejzullahu 0:1, Nobs - Horber 0:1, Furrer - Gast 1:0, Perret - Schlegel 0:1, Simon - Schneider 1:0, Michel - Schaffner 0:1, Gertsch - Tolev 1:0, D. Schaller - Musaelyan 1:0).

Birsfelden/Beider Basel/Rössli - Riehen III 3½:4½ (Andjelkovic - Heinz 0:1, Dorofejev - Pfau 1:0, Eppinger - Erismann ½:½, Ammann - Deubelbeiss ½:½, Weidt - Ernst 1:0, Jovanovic - M. Achatz 0:1, Gogniat - K. Achatz ½:½, Müller - Brait 0:1).

Classement après 5 rondes: 1. Court et Schwarz-Weiss II 8 (24½). 3. Berne 7 (21½). 4. Riehen III 6 (22½). 5. Birseck 5 (16½). 6. Bâle 3 (18½). 7. Birsfelden/Beider Basel/Rössli 2 (17). 8. Jura 1 (15).

Matchs de la 6e ronde (8 septembre): Schwarz-Weiss II - Court, Riehen III - Berne, Birseck - Birsfelden/Beider Basel/Rössli, Bâle - Jura.

 

1e ligue, ouest

Amateurs Genève - Genève II 2½:5½ (Fröschl - Geiser 0:1, Le Bourhis - Gerber ½:½, Bouilloux - Delmonico 0:1, Keinan - Gurtner ½:½, Durand - P. Delpin 0:1, Liu - Sudan ½:½, Schaerer - Frei 1:0,  Mergelkuhl 0:1 f.).

Köniz-Bubenberg - Bois-Gentil Genève 2½:5½ (Novalic - Joie 0:1, Kaszas - Masserey 0:1, Freiburghaus - Cadei 0:1, Gautschi - Bogousslavsky 1:0, Vermin - De La Rosa 0:1, Riesen - Kupalov 0:1, Hefti - Nawrocki 1:0, Weber - Rincon ½:½).

Echallens II - Thoune 4:4 (Carré - Engelberts ½:½, Stroppa - Meyer 0:1, Cé. Grillon - Künzli 0:1, Duratti - Bellmann 1:0, Monthoux - Finger 1:0, Lopez - Kalbermatter ½:½, Coletta - Krähenbühl 1:0, Perréard - Bien 0:1).

Valais - Neuchâtel 6:2 (Nüesch - Hauser 1:0, Darbellay - Terraz ½:½, Besse - Banderet 0:1, P. Perruchoud - Galerne 1:0, Tordeur - Schwarz 1:0, Moret - Devanthéry ½:½, A. Zaza 1:0 f., Delacroix 1:0 f.).

Classement après 5 rondes: 1. Genève II 8 (25). 2. Bois-Gentil 7 (25½). 3. Amateurs 6 (23). 4. Valais 6 (22½). 5. Thoune 5 (19). 6. Köniz-Bubenberg 5 (18½). 7. Echallens II 3 (16½). 8. Neuchâtel 0 (10/ relégué).

Matchs de la 6e ronde (8 septembre): Genève II - Bois-Gentil, Amateurs - Echallens II, Thoune - Valais, Neuchâtel - Köniz-Bubenberg.

 

2e ligue

Est I: Glarus - Uzwil 3½:2½. Winterthur - Bodan 3:3. Flawil - Aadorf 3½:2½. Buchs - Engadin 2½:3½.

Est II: Baden - Réti 1:5. Wil - Gligoric 3½:2½. Höngg - Winterthur 5:1. Rapperswil-Jona - Chessflyers 3½:2½.

Central I: Goldau-Schwyz - Dübendorf 2:4. Oberglatt - Wollishofen 1:5. Embrach - Nimzowitsch 2½:3½. Zimmerberg - UBS 2:4.

Central II: Tribschen - Bellinzona 3½:2½. Réti - Entlebuch 5:1. Letzi - Massagno 1½:4½. Zug - Springer 2½:3½.

Nord-ouest I: Birseck - Novartis 4:2. Brugg - Riehen 3½:2½. Luzern - Trümmerfeld 2½:3½. Therwil - Roche 2:3 (joué sur 5 échiquiers).

Nord-ouest II: Brig - Zollikofen 3:3. Bümpliz - Olten 1½:4½. Spiez - Kirchberg 3½:2½. Thun - Bern 1½:4½.

Ouest I: Mett-Madretsch - Solothurn 3½:2½. Echiquier Bruntrutain Porrentruy - Riehen 5:1. Court - La Chaux-de-Fonds 4½:1½. Jura - SK Biel 2:4.

Ouest II: Payerne - Bern 3:3. Düdingen - Crans-Montana 5:1. Valais - Nyon 2½:3½. Grand Echiquier - Fribourg 2½:3½.

 

3e ligue

Est I: Schaffhausen/Munot - Romanshorn 4:2. Frauenfeld - Herisau 1½:4½. St. Gallen - Winterthur 2:3 (joué sur 5 échiquiers). – Vainqueur de groupe: St. Gallen. Deuxième: Herisau. – Pas de relégué.

Est II: Gonzen - Herisau 5:1. Winterthur - Chur 4½:1½. Schaffhausen/Munot - Rheintal 4½:1½. Frauenfeld libre.

Est III: Réti - Illnau-Effretikon 3:3. Pfäffikon - SK Markus Regez 5:1. Winterthur - Nimzowitsch 1½:4½. Wollishofen - Herrliberg 0:6.

Est IV: Mutschellen - Zürich 2:4. Cham - Tribschen 5:1. DSSP - Tre Valli ½:5½. Nimzowitsch - Entlebuch 6:0.

Central I: Dübendorf - Glattbrugg 4:2. March-Höfe - Chessflyers 5:1. Glarus - Sprengschach 2:4. Embrach - Stäfa 1:5.

Central II: Brugg - Säuliamt 4:2. Lenzburg - Wädenswil 3½:2½. Döttingen-Klingnau - Zimmerberg 4½:1½. DSSP - Baden ½:5½.

Central III: Escher Wyss - Baar 5:1. Riesbach - IBM 3:3. Réti - Baden 3:3. Zürich libre.

Central IV: Freiamt - Zofingen 3½:2½. Sorab - Rontal ½:5½. Emmenbrücke - Baden 4:2. Baar - Luzern 3½:2½.

Nord-ouest I: Birsfelden/Beider Basel/Rössli - Gundeldingen 4½:1½. Therwil - Muttenz 3:3. Reinach - Trümmerfeld 3:3. Novartis - Liestal 2:3 (joué sur 5 échiquiers).

Nord-ouest II: Oftringen - Basel 4½:1½. Birseck - Olten ½:5½.

Nord-ouest III: Münsingen - Trubschachen 4:2. Solothurn - Bantiger ½:5½. Langenthal - Simme 2½:3½. Thun libre.

Nord-ouest IV: Bantiger - Köniz-Bubenberg 0:6. Fribourg - Zollikofen 5:1. Schwarz-Weiss Bern - Belp 1:5. Payerne libre.

Ouest I: Biel - Val-de-Travers 5½:½. SK Biel - Neuchâtel 1:5. Solothurn - Tramelan 2:4. Grenchen libre.

Ouest II: Genève - Amateurs III 6:0. Renens - Joueur 2½:3½. Cavaliers Fous - Amateurs II 3½:2½. Romont - Bois-Gentil 1½:4½.

Ouest III: Sion - Grand Echiquier 3½:2½. Echallens - Prilly 3½:2½. Cercle Valaisan - Valais 6:0. Vevey libre.

Ouest IV: Echallens - Prilly 2½:3½. Ecole d'Echecs - Nyon 3:3.

 

4e ligue

Est I: Rapperswil-Jona - Toggenburg 2:4. Flawil - Triesen 6:0 f. Wil - Herrliberg 4½:1½. Bodan libre.

Est II: Schaffhausen/Munot - Réti 4:2. Bodan - Triesen 4:2. SK Markus Regez - Illnau-Effretikon 2½:3½. – Vainqueur de groupe: Illnau-Effretikon. Deuxième: Schaffhausen/Munot (les deux équipes sont promues).

Central I: Letzi - Schlieren 6:0. Langnau a/A - UBS 4½:1½. Dübendorf - Stäfa 2½:3½. Felidae Zürich - Wettswil 3:3.

Central II: Altdorf - Freiamt 3½:2½. Emmenbrücke - Teuta Luzern 3½:2½.

Central III: Brugg - Zürich 2:4. DSSP - Baden 1:5. Rhy - Döttingen-Klingnau 3½:2½. – Vainqueur de groupe: Baden. Deuxième: Döttingen-Klingnau (les deux équipes sont promues).

Nord-ouest I: Neu-Allschwil - DSSP 3½:2½. Roche - Zofingen 5½:½.

Nord-ouest II: Schwarz-Weiss Bern - Bümpliz 2:4. Brig - Thun 3½:2½.

Ouest I: Neuchâtel - Bulle 6:0 f. Romont - La Chaux-de-Fonds 3½:2½. Areuse - Payerne 6:0. Mett-Madretsch libre.

Ouest II: Payerne - Nyon 4:2. Valais - Grand Echiquier 1:5. Tigran Petrossian - Echallens 3:3. Cercle Valaisan - Ecole d'Echecs 1½:4½.

Ouest III: Bois-Gentil III - Genève 3½:2½. Morges - Ville 1½:4½. Sarrazin - Plainpalais 3½:2½. Bois-Gentil IV - Cavaliers Fous 2½:3½.